De la classe « ordinaire » à la CLIS 1 : trois expériences subjectives de la difficulté scolaire handicapante : étude longitudinale

par Raphaëlle Lavenant

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Martine Lani-Bayle.


  • Résumé

    The self-representations of the school and the pupils enrolled in CLIS 1 are questioned in this study. Despite the major interest of this topic to question the concept of inclusion, few lengthy studies have been conducted directly with the child. The well-being of the pupils is the witness of an effective inclusion. Low self-respect the difficulty surrounding the time and speaking upon their arrival in CLIS, brought me to analyse in situ the real-life experience of three children in the school. After having defined the "special educational needs" we present how the society and the school took care of the historical aspects. We then characterize the concept itself. The results of this research are divided into three chapters, eachdedicated to experience of a child. The historical elements concerning the tuition of the pupil in an "ordinary" class are examined. We analyze the evolution of the conative and cognitive aspects during the tuition in a specialized class. Self-esteem tests, the results of academic assessment, the clinical-dialogical conversations at the exit of CLIS, then allow us to question the relationship between self representations in the future in connection with past and present, and the school itself. This thesis shows the importance of studying development of the pupils possibilities. We see how the latter encourages to analyse, in a plural way. . The practices of education to make possible the genesis of stability self at school.


  • Résumé

    Les représentations de soi et de l'école d'élèves scolarisés en CLIS 1 sont intérrogées dans cette étude. Malgré l'intérêt majeur de cette thématique pour questionner le concept d'inclusion, peu d'études longitudinales ont été conduites chez les enfants. Le bien-être des élèves est le témoin d'une inclusion effective. La faible estime de soi, la difficulté à se situer dans le temps et à prendre la parole à leur arrivée en CLIS, m'ont amenée à analyser in situ le vécu de trois enfants à l'école. Après avoir défini les « besoins éducatifs particuliers », nous présentons comment la société et l'école ont pris en charge la différence au cours du temps. Nous caractérisons ensuite le concept de soi. Les résultats de cette recherche se déclinent en trois chapitres, chacun réservé à l'expérience d'un enfant. Les éléments d'anamnèse concernant la scolarité de l'élève en classe « ordinaire » sont examinés. Nous analysons l'évolution des aspects conatifs et cognitifs au cours de la scoalrité en classe spécialisée. Les tests d'estime de soi, les résultats aux évaluations académiques, les entretiens cliniques-dialogiques à la sortie de la CLIS, permettent ensuite de questionner les relations entre les représentations de soi dans le futur en lien avec le passé et le présent, et le soi scolaire. Cette thèse montre l'intérêt d'étudier le développement des sois possibles des élèves. Nous voyons combien ces derniers nous encouragent à analyser de manière plurielle les pratiques d'enseignement afin de rendre la genèse de sois équilibrés à l'école.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (343 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-300. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 15 NANT 3021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.