Engagisme et contrôle sanitaire : quarantaine et lazarets de quarantaine dans les mascareignes aux XIXe siècle et début du XXe siècle

par Michèle Marimoutou-Oberlé

Thèse de doctorat en Histoire du monde contemporain

Sous la direction de Jacques Weber.


  • Résumé

    In the first part of the XIXth century, the prohibition of the slave trade and later the abolition of slavery forced the landowners of Reunion Island and Mauritius Island to use a newtype of labour : indentured workers. More than 600 000 persons landed mainly recruted from India, but also from other parts of the world such as China, South East Asia, East Africa, Madagascar, the Comoros Islands or Rodrigues Island. To protect the colonies against infectious diseases, the governments of London and Paris commanded the governors of Mauritius and Reunion islands to enforce locally the sanitary regulations applied in aminland territories. The arrival of indentured labourers from countries where plague, smallpox and cholera were considered as endemic, led to the reinforcement of sanitary controls on arrival. The inspection of vessels and quarantine on board or in lazarets were the principal measures of this sanitary control policy, because the origin and the form of these diseases were not yet known. At the end of the 1850s, with the massive introduction of indentured labourers and the internalisation of the fight against infectious diseases, permanent quarantine lazarets were built on Mauritian flat island and at La Grande Chaloupe in Reunion Island. In this french colony, an initial "observation quarantine" was systematically imposed on indentured labourers for ten days. At the end of the XIXth century although the landing of indentured workers declined, medical brekthroughs in the field of viruses and bacteriums pardoxically increased the number of diseases subjected to quarantine control. As a result lazarets remained an important component of sanitary control on arrival until the end of the 1930's.

  • Titre traduit

    Indenture and health control : quarantine and quarantine lazarets in the Masacreignes islands in the XIXth century and at the beginning of the XXth century


  • Résumé

    Dans la première moitié du XIXe siècle, l'interdiction de la traite puis l'abolition de l'esclavage obligent les planteurs réunionnais et mauriciens à utiliser un nouveau type de main d'oeuvre : les travailleurs engagés. Plus de 600 000 individus vont débarquer recrutés essentiellement en Inde, mais aussi dans d'autres parties du monde comme al Chine, l'Asie du Sud-Est, l'Afrique orientale, Madagascar, les Comores ou l'île Rodrigues. Pour prote����ger leurs colonies des maladies dites « pestilentielles et épidémiques graves », les gouvernements de Londres et Paris demandent aux gouverneurs de Maurice et de La Réunion de décliner localement les règlements sanitaires métropolitains. L'arrivée d'engagés issus de territoires où la peste, la variole et le choléra sont considérées comme endémiques, provoque un renforcement du contrôle sanitaire à l'arrivée. La visite des navires et la mise en quarantaine dans des lazarets flottants ou terrestres sont au coeur de la politique de contrôle sanitaire car on ignore l'origine et les modes de transmission des maladies. A la fin des années 1850, avec l'introduction massive des engagés et l'internationalisation de la lutte contre les épidémies, des lazarets permanents sont construits à Flat Island à Maurice et à la Grande Chaloupe à la Réunion. Dans cette colonie une originale quarantaine d'observation de dix jours dans un lazaret est imposée systématiquement aux engagés. A al fin du X1Xe siècle alors que les arrivées d'engagés se réduisent, les découvertes médicales des virus et des bactéries augmentent paradoxalement le nombre de maladies soumises à la quarantaine : les lazarets restent un dispositif important du contrôle sanitaire à l'arrivée jusqu'à la fin des années 1930.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université de Nantes [diffusion/distribution] à Nantes

Engagisme et contrôle sanitaire : quarantaine et lazarets de quarantaine dans les mascareignes aux XIXe siècle et début du XXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (342 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 464-487. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université de Nantes [diffusion/distribution] à Nantes

Informations

  • Sous le titre : Engagisme et contrôle sanitaire : quarantaine et lazarets de quarantaine dans les mascareignes aux XIXe siècle et début du XXe siècle
  • Détails : 2 vol. (342 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 464-487. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.