Le concept de l'indéterminisme chez Karl Popper : de l épistémologie à la cosmologie

par Jean Barhacikubagirwa Murhega

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Vincent Jullien.


  • Résumé

    Popper's critical rationalism is born of his reaction against the epistemology of the Vienna Circle. This circle is to construct a unitary language for science. Philosophy must use the logical language to formalize the results of scientific theorizing. It should eliminate the metaphysical statements, simulated and deviants, since they are not confirmed by the verifiability criterion of scientific. The method of scientific discovery become s Viennese induction. Popper critical induction and verifiability advocating deduction and falsifiability, criterion of demarcation between science and non-science. Popper falsibiability applies to the natural sciences, etc. It happens to a deterministic worlview. He criticizes the deterministic view expressed in "all clocks are clouds", which is compatible with the relativistic and quantum theories, as this reflects the non-contention certainly in science. Researchers are faillible and produce only faillible and exposed to critical discussion in the open society theories, because knowledge is without knowing subject. This corresponds to Popper's cosmology an unsolved universe, an open future. Popper critical Laplacian determinism. It is impossible for researchers to predict the future, nobody would know what he will discover tomorrow. Predictability is impossible. Determinism distorts the freedom and creativity of men ; indeterminacy indeterminacy of a good playing dice is not room for human freedom. The restoration of freedom leads Popper to show the relationship between onthological determinism and indeterminism expressed in propensionism an ontological approach where propensities are compared to Aristotelian powers. Popper rejects predictability and opts for the non-predictability. There must be a designated ' symbiosis inclusive articualtion, like predictability and non predictability.

  • Titre traduit

    The concept of indeterminisme with Karl Popper : from epistemology to cosmology


  • Résumé

    Le rationalisme critique de Popper est né de sa réaction contre l'épistémologie du Cercle de Vienne. Ce cercle vise à construire un langage unitaire pour la science. La philosophie doit utiliser le langage logique pour formaliser les résultats de la théorisation scientifique. Elle doit éliminer les énoncés métaphysiques, simulés et déviants, puisqu'ils ne sont pas confirmés par la scientificité. La méthode de la découverte scientifique des Viennois devient l'induction. Popper critique l'induction et la vérifiabilité en plaidant pour la déduction et la réfutabilité, critère de scientificité. La méthode de la découverte scientifique des Viennois devient l'induction. Popper critique l'induction et la vérifiabilité en plaidant pour la déduction et la réfutabilité, critère de démarcation entre science et non-science. Popper applique la réfutabilité aux sciences de la nature, aux sciences sociales, etc. Il arrive à une conception indéterministe de monde. Il critique la vision déterministe exprimée dans « tous les nuages sont des horloges » et soutient qu'il au contraire dire que « toutes les horloges sont des nuages », qui est compatible avec les théories relativistes et quantique, car cela montre la non-prétention à la certitude en science. Les chercheurs sont faillibles et ne produisent que des théories faillibles et exposées à la discussion critique dans la société ouverte, car la connaissance est sans sujet connaissant. Ceci correspond en la cosmologie de Popper à un univers irrésolu, un futur ouvert. Popper critique le déterminisme laplacien. Il est impossible aux chercheurs de prédire l'avenir : personne ne connaîtrait ce qu'il découvrira demain. La prédictibilité est impossible. Le déterminisme dénature la liberté et la créativité des hommes ; l'indéterminisme d'un dieu jouant aux dés ne fait pas place à la liberté humaine. La restauration de la liberté conduit Popper à montrer ontologiquement le rapport entre déterminisme et indéterminisme exprimé dans le propensionnisme, une approche ontologique où les propensions sont comparées aux puissances aristotéliciennes. Popper récuse la prédictibilité et opte pour la non-prédictibilité. Les partisans de la prédictibilité rejettent, à leur tour, la non-prédictibilté. Il faut une articulation désignée par symbiose inclusive, à l'instar de prédictibilté et non-prédictibilité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (378 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 358-374. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.