Interactions entre l'Herpesvirus humain de type 6 (HHV-6) et les cellules effectrices de l'immunité

par Marina Illiaquer

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Biologie des organismes

Le jury était composé de Sylvie Ranger-Rogez.

Les rapporteurs étaient Noël Milpied, Agnès Gautheret-Dejean.


  • Résumé

    Les infections virales représentent une complication majeure des allogreffes de cellules souches hématopoïétiques (CSH) et sont associées à des mortalité/morbidité élevées. Nous avons conduit une étude prospective visant à évaluer l'impact de l'utilisation d'un greffon de sang placentaire (SP) sur la survenue de réactivation à HHV-6 et de quatre autres virus opportunistes ainsi que sur les cinétiques de reconstitution immune (RI), pendant les 6 premiers post-greffe, en comparant des patients recevant soit une greffe de SP soit une greffe de CSH périphériques (CSP) d'un donneur non apparenté. L'étude a confirmé une association significative entre HHV-6 et greffe de SP et entre EBV et greffe de CSP. L'analyse de la RI montre des différences significatives entre les deux groupes, en particulier pour les lymphocytes B et les monocytes qui reconstituent plus rapidement et avec des taux plus élevés après greffe de SP. Une deuxième étude comparant les mêmes paramètres à distance de l'allogreffe a montré que les infections à HHV-6 durent longtemps après greffes de SP et que la RI diffère en fonction de la source de greffon. L'ensemble de ces données ne permet pas, pour le moment, d'expliquer le lien particulier entre HHV-6 et SP. Enfin, afin de caractériser l'impact d'une infection à HHV-6 sur des cellules jouant un rôle majeur dans la réponse antivirale, nous avons conduit des essais d'infection in vitro de cellules dendritiques plasmacytoïdes (pDCs). Ces données montrent l'absence de permissivité des pDCs à l'infection par HHV-6. L'HHV-6 induit la sécrétion d'interféron de type I par les pDCs sans influencer l'expression des molécules HLA de classe I et II ou de co-stimulation.

  • Titre traduit

    Interactions between the Human Herpesvirus 6 (HHV-6) and the effector cells of the immune system


  • Résumé

    Viral infections are well-known complications after allogeneic stem cell transplantation (allo-SCT) and are responsible for morbidity and mortality in patients. To better define the impact of UCB as stem cell source we conducted a prospective study comparing the frequencies of HHV6 and four other opportunistic viruses during the first six months post-graft as well as the kinetic of immune reconstitution in adults receiving either UCB allo-SCT or unrelated PBSC allo-SCT. We prospectively confirm a specific relationship between HHV6 and UCB allo-SCT and between EBV and PBSC allo-SCT. The data of the immune reconstitution showed significant differences between the both groups and particularly for the B lymphocytes and monocytes subsets which reconstituted faster and with higher count in the UCB group that however. A second study comparing the same parameters in long-term UCB survivors, shows long-lasting HHV-6 reactivation and highlight differences in the kinetic of immune reconstitution, according to the type of graft. However, our results don't explain the link between HHV-6 and UCB, which so far remains to be elucidated. Finally, to evaluate the impact of HHV-6 infection on cells professionally involved in antiviral defense of the organism, the plasmacytoid dendritic cells (pDCs), we performed in vitro experiments consisting on HHV-6 infection of human peripheral pDCs. The HHV-6 induce secretion of type I interferons by pDCs without influencing significantly the expression of the co-stimulation molecules or the class I and II HLA molecules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 164-192 [ 460 réf.]

Où se trouve cette thèse\u00a0?