Valorisation de la macroalgue proliférante Grateloupia turuturu dans l'élevage de l'ormeau européen Haliotis tuberculata

par Nuria Garcia Bueno

Thèse de doctorat en Biologie Marine, Aquaculture

Le président du jury était Jose Manuel Rico Ordas.

Le jury était composé de Joël Fleurence, Priscilla Decottignies, Vincent Turpin, Jose Manuel Rico Ordas, Erwan Ar Gall.

Les rapporteurs étaient Erwan Ar Gall.


  • Résumé

    L'ormeau Haliotis tuberculata, dont l'aquaculture est peu développée en Europe, apparaît comme un candidat potentiel pour la diversification des activités conchylicoles. Cependant, sa production rencontre deux principales limites. Tout d'abord, l'approvisionnement des élevages en nourriture de qualité constituent une dépense majeure des entreprises. De plus, ces dernières années, les populations naturelles tout comme les élevages ont subi de fortes mortalités liées à la bactérie pathogène Vibrio harveyi. Par son caractère prolifératif, l'algue rouge Grateloupia turuturu, présente sur la côte atlantique, constitue une biomasse disponible qui pourrait être valorisée pour l'aquaculture de l'ormeau. En effet, Grateloupia turuturu dispose d. Une composition biochimique intéressante pour la croissance de l'ormeau qui montre une nette préférence pour les algues rouges. Des tests d'alimentation on été réalisés en élevage. Il apparait que cette algue n'est pas utilisable à l'état frais comme aliment principal mais pourrait constituer un complément alimentaire. De plus, il a été récemment mis en évidence que cette espèce présente une activité antibactérienne. Cette activité a été confirmée in vivo et in vitro sur la souche pathogène ORM4 de Vibrio harveyi

  • Titre traduit

    Valorization of the proliferating macroalgae, Grateloupia Turuturu in the farming of the european abalone Haliotis Tuberculata


  • Résumé

    Abalone Haliotis tuberculata, which farm production is not well developed in Europe, seems a potential candidate for the diversification of shellfish aquaculture. However, its production faces two main limitations. First, the supply of livestocks in quality food are a major expense for enterprises. Second, in recent years, natural populations as well as livestocks have suffered high mortalities related to the pathogenic bacterium Vibrio harveyi. Because of its proliferative nature, red seaweed Grateloupia turuturu, present on the Atlantic coast, constitute represent an available biomass that could be valorized in abalone aquaculture. Indeed, Grateloupia turuturu presents a biochemical composition that could be of interest for abalone. S growth. This species shows a clear preference for red seaweeds. Nutritional tests have been made on livestocks. It appeared that seaweed cannot be used fresh as main feed but it could be a dietary supplement. In addition, it has recently been demonstrated that this species has an antibacterial activity. This activity was confirmed in vivo and in vitro using the pathogenic strain of Vibrio haveyi ORM4.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr p.173-205.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.