Sur les pas des chasseurs de mirages : voyages romantiques en Andalousie

par Nikol Dziub

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Frédérique Toudoire-Surlapierre.

Soutenue le 17-11-2015

à Mulhouse , dans le cadre de École doctorale des Humanités (Mulhouse) , en partenariat avec Institut de recherche en langues et littératures européennes (Mulhouse, Haut-Rhin) (laboratoire) et de Institut de Recherche en Langues et Littératures Européennes / ILLE (laboratoire) .


  • Résumé

    Le récit de voyage en Andalousie est un sous-genre mouvant. Le voyage aux confins de l’Europe permet de repenser l’ailleurs (car le voyageur romantique est pourvu de souvenirs de lectures et de tropismes orientalistes et pittoresques qu’il sera obligé de réviser) comme le familier. Les souvenirs et les légendes de l’invasion maure, de la Reconquista et du départ de Colomb sont très présents aussi bien dans les archives que dans la tradition orale. L’Andalousie apparaît comme un mirage et une utopie, et invite à remonter dans le temps : l’imaginaire œcuménique de l’âge d’or permet de reconsidérer l’histoire, l’actualité et l’avenir de l’Europe, mais aussi des États-Unis (Irving). Par ailleurs, l’Andalousie est une région encore protégée de l’uniformisation. Les écrivains-voyageurs (Gautier notamment) y voient le lieu où élaborer une poétique excentrique fondée sur une confusion volontaire entre réalité et fiction, mais aussi où réfléchir sur la situation mimétique de la littérature, qui tente de s’approprier les moyens de la peinture, et qui surtout est confrontée à l’image photographique naissante – sans compter que l’hybridité de l’architecture hispano-mauresque et la sinuosité des arabesques semblent indescriptibles. Mais le voyage prend aussi une dimension politique, soit que le voyageur soit investi d’une mission gouvernementale (Dumas), soit qu’il se veuille le zélateur d’un cosmopolitisme des marges (Andersen) ou de l’union méditerranéenne (De Amicis). Dans cette perspective, l’étude de la réception des récits de voyage permet de cerner les contradictions d’une époque déchirée entre ambitions impérialistes, revendications nationales et rêves de cosmopolitisme.

  • Titre traduit

    From wander to wonder : romantic journeys through Andalusia


  • Résumé

    The travel narrative in Andalusia is a complex subgenre. The journey to the edge of Europe is an opportunity for the romantic traveler to rethink both what is familiar and what is unfamiliar to him : he is a reader as well as a traveler, and the travel forces him to revise his orientalist and picturesque tropisms. Memories and legends of the Moorish invasion, of the Reconquista and of Columbus’s departure are very present as well in the written archives as in the oral tradition. Andalusia appears both like a mirage and like a utopia, and encourages the traveler to go back in time : nostalgia of ecumenical Golden Age leads to reconsider the past, the present and the future not only of Europe, but also of the United States (Irving). Furthermore, Andalusia is a region still preserved from standardization. Travel writers (including Gautier) see it as the place where they can elaborate an eccentric poetics based on a deliberate confusion between reality and fiction, and where they can reconsider the mimetic status of literature, which is trying to appropriate the means of painting, but which is also facing the evocative accuracy of the nascent photographic image. Moreover, Andalusian architecture’s hybridity and arabesques’ sinuosity seem almost indescribable. But the journey also has political aspects, whether the traveler has to fulfil a governmental mission (Dumas), or on the contrary champions the union of Mediterranean peoples (De Amicis) or a cosmopolitanism respectful of local traditions (Andersen). The reception study helps to identify the contradictions of an era torn between imperialist ambitions, national claims and dreams of cosmopolitanism.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université de Haute Alsace [diffusion/distribution] à Mulhouse

Sur les pas des chasseurs de mirages : voyages romantiques en Andalousie


Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université de Haute Alsace [diffusion/distribution] à Mulhouse

Informations

  • Sous le titre : Sur les pas des chasseurs de mirages : voyages romantiques en Andalousie
  • Détails : 2 vol. (590 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.