Généralisation de données textuelles adaptée à la classification automatique

par Guillaume Tisserant

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Violaine Prince et de Mathieu Roche.


  • Résumé

    La classification de documents textuels est une tâche relativement ancienne. Très tôt, de nombreux documents de différentes natures ont été regroupés dans le but de centraliser la connaissance. Des systèmes de classement et d'indexation ont alors été créés. Ils permettent de trouver facilement des documents en fonction des besoins des lecteurs. Avec la multiplication du nombre de documents et l'apparition de l'informatique puis d'internet, la mise en œuvre de systèmes de classement des textes devient un enjeu crucial. Or, les données textuelles, de nature complexe et riche, sont difficiles à traiter de manière automatique. Dans un tel contexte, cette thèse propose une méthodologie originale pour organiser l'information textuelle de façon à faciliter son accès. Nos approches de classification automatique de textes mais aussi d'extraction d'informations sémantiques permettent de retrouver rapidement et avec pertinence une information recherchée.De manière plus précise, ce manuscrit présente de nouvelles formes de représentation des textes facilitant leur traitement pour des tâches de classification automatique. Une méthode de généralisation partielle des données textuelles (approche GenDesc) s'appuyant sur des critères statistiques et morpho-syntaxiques est proposée. Par ailleurs, cette thèse s'intéresse à la construction de syntagmes et à l'utilisation d'informations sémantiques pour améliorer la représentation des documents. Nous démontrerons à travers de nombreuses expérimentations la pertinence et la généricité de nos propositions qui permettent une amélioration des résultats de classification. Enfin, dans le contexte des réseaux sociaux en fort développement, une méthode de génération automatique de HashTags porteurs de sémantique est proposée. Notre approche s'appuie sur des mesures statistiques, des ressources sémantiques et l'utilisation d'informations syntaxiques. Les HashTags proposés peuvent alors être exploités pour des tâches de recherche d'information à partir de gros volumes de données.

  • Titre traduit

    Toward new features for text mining


  • Résumé

    We have work for a long time on the classification of text. Early on, many documents of different types were grouped in order to centralize knowledge. Classification and indexing systems were then created. They make it easy to find documents based on readers' needs. With the increasing number of documents and the appearance of computers and the internet, the implementation of text classification systems becomes a critical issue. However, textual data, complex and rich nature, are difficult to treat automatically. In this context, this thesis proposes an original methodology to organize and facilitate the access to textual information. Our automatic classification approache and our semantic information extraction enable us to find quickly a relevant information.Specifically, this manuscript presents new forms of text representation facilitating their processing for automatic classification. A partial generalization of textual data (GenDesc approach) based on statistical and morphosyntactic criteria is proposed. Moreover, this thesis focuses on the phrases construction and on the use of semantic information to improve the representation of documents. We will demonstrate through numerous experiments the relevance and genericity of our proposals improved they improve classification results.Finally, as social networks are in strong development, a method of automatic generation of semantic Hashtags is proposed. Our approach is based on statistical measures, semantic resources and the use of syntactic information. The generated Hashtags can then be exploited for information retrieval tasks from large volumes of data.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.