Essais en économie des télécommunications : Concurrence entre les services et entre les firmes

par Marc Petulowa

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Edmond Baranes.

Soutenue le 27-02-2015

à Montpellier , dans le cadre de École doctorale Economie Gestion de Montpellier (2015-.... ; Montpellier) , en partenariat avec Laboratoire montpelliérain d'économie théorique et appliquée (Montpellier) (laboratoire) et de Laboratoire Montpelliérain d'Économie Théorique et Appliquée / LAMETA (laboratoire) .


  • Résumé

    Le secteur des télécommunications est devenu très important pour notre société, car, non seulement permet-il de mettre en relation des personnes se trouvant à des bouts opposés dans le monde, mais il contribue également à la croissance de notre productivité. Afin de bénéficier au maximum de ce secteur, il est indispensable de bien comprendre son fonctionnement. Le but de cette thèse est justement de contribuer à sa meilleure compréhension. Elle vise en particulier des questions relatives à son environnement concurrentiel. Un premier volet se concentre sur la concurrence entre les services de télécommunication : les services fixes et mobiles. En effet, des évolutions contradictoires sont observées depuis quelque temps. D'abord, le nombre de consommateurs qui n'utilisent que leur mobile pour satisfaire leurs besoins en télécommunications ne cesse d'augmenter. Ensuite, le nombre de souscription d'offres groupées, regroupant des services fixes et mobiles, connaît également une hausse importante. Se pose alors la question, traitée dans le premier chapitre, concernant la rentabilité de cette pratique pour les opérateurs de télécommunications, ainsi que l'impact sur le bien-être social lié à cette stratégie. Un modèle théorique, intégrant à la fois la différenciation horizontale, la substitution fixe-mobile et les préférences hétérogènes des consommateurs, permet de conclure que les opérateurs risquent de subir des pertes de profits, alors que les consommateurs profitent de cette pratique. Par ailleurs, le gain des consommateurs est plus grand que la réduction de profits des opérateurs, de façon à ce que le welfare social augmente. La substitution fixe-mobile est également au cœur du deuxième chapitre qui cherche à déterminer les caractéristiques socio-démographiques d'environ 20.000 utilisateurs français expliquant le mieux leur choix en matière de souscription soit à une offre mobile en tant que service unique, soit à une offre groupée ou encore à plusieurs services séparément. Le résultat principal est que les utilisateurs «mobile-only» semblent avoir une contrainte de budget plus serrée que les utilisateurs «multi-services». Par ailleurs, l'étude fait apparaître un avantage pour l'opérateur historique quand il s'agit de souscrire une offre groupée.Le deuxième volet de cette thèse traite de la concurrence entre entreprises. En particulier, le troisième chapitre propose d'analyser l'impact de l'interaction entre la réglementation sectorielle (notamment la régulation de prix) et le droit de la concurrence (notamment, l'interdiction de la pratique dite de «ciseau tarifaire») sur l'équilibre dans une industrie de réseau. Le débat sur ce sujet a engendré des points de vue diamétralement opposés, spécialement entre les USA et l'Europe : alors que ces deux outils sont considérés comme substituts outre-Atlantique, ils sont des compléments dans la conception européenne. La question est donc évidente: laquelle de ces deux doctrines a le moins d'impact sur l'efficacité du marché ? Une analyse théorique permet de montrer que le prix de détail pratiqué par une firme verticalement intégrée, propriétaire du réseau physique et qui, contre paiement d'une «charge d'accès», laisse son concurrent accéder à son réseau, peut ne pas respecter le droit de la concurrence sans qu'il y ait une intention anticoncurrentielle. Par ailleurs, l'application du droit de la concurrence en combinaison avec la réglementation des prix (notamment, la charge d'accès) mène à une inefficacité du marché représentée par une hausse des prix de détails, néfaste non-seulement pour le consommateur, mais aussi pour le welfare social. Cette thèse conclut en rappelant l'importance d'une compréhension approfondie du fonctionnement du secteur des télécommunications. Parce que les évolutions reconnues dans ce secteur ne sont pas anodines, des analyses théoriques et empiriques sont nécessaires afin que chacun puisse bénéficier des apports de ce secteur.

  • Titre traduit

    Essais in economics of telecommunications : Competition between services and between firms


  • Résumé

    The telecommunications sector has becomes very important for today's society, as it allows people at either end of the world to communicate, as well as it contributes to the growth of our productivity. In order to fully benefit from this sector, a deep understanding of its functioning is indispensable.The aim of this thesis is to contribute to its better comprehension by focusing in particular on questions relative to the competition in this sector.This thesis concentrates first on the competition between fixed and mobile telecommunications services. Indeed, contradictory evolutions are observed. First, the number of consumers relying only on their mobile so as to satisfy their need in telecommunications increases steadily. Second, the number of subscriptions of bundled offers, regrouping fixed and mobile services, has also increased in an impressive manner. The question, treated in the first chapter, is thus to know whether the practice of bundling is profitable for telecommunications operators, as well as the impacts on social welfare induced by this strategy.A theoretical model, integrating horizontal differentiation, Fixed-Mobile substitution and heterogeneous consumer preferences, allows to conclude that operators are likely to lose profits when bundling their services, whereas consumers are clear winners. Furthermore, the increase of consumer surplus more than compensates the firms' profit losses, such that social welfare increases.Fixed-Mobile substitution is also at the core of the second chapter. Its aim is to determine the socio-demographic characteristics of about 20.000 French users that explain best the users' choice of subscribing either to only a mobile offer, to a bundled offer or to several services separately.The main result is that “mobile-only” consumers seem to have a stronger budget constraint than “multi-service” users. Moreover, the study provides evidence for an “incumbency advantage” when it comes to subscribing to a bundled offer.The thesis then turns to competition between firms. More specifically, the third and last chapter offers an analysis of the impact on the equilibrium in a network industry induced by the interaction of sector regulation (notably, price regulation) and competition law (notably, the prohibition of the so-called “margin squeeze”). The debate on this subject has induced two widely opposed points of view, in particular between the US and Europe: whereas the US considers both tools to be substitutes, they are used as complements in Europe. The underlying question is thus evident: which doctrine has the least impact on the market efficiency?A theoretical analysis allows first to show that the retail price set by a vertically integrated firm, that owns the physical network and grants its downstream competitor access to it against the payment of an “access charge”, may not comply with competition law without any anticompetitive intention. Moreover, applying competition law in combination with sector regulation (notably, regulation the level of the access charge) leads to market inefficiency, characterized by an increase of retail prices, which is detrimental to consumer surplus and social welfare.The thesis concludes by reminding the importance of a deep understanding of the functioning of the telecommunications sector. Since the evolutions in this sector are not harmless, many theoretical and empirical analyses are need, so that every one can profit from the contribution of this sector.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.