La "tribune" de Saint-Michel-de-Cuxa (Pyrénées-Orientales, milieu XIIe siècle) : essai de restitution numérique au service d'une nouvelle approche historique, iconographique et liturgique.

par Anna Thirion

Thèse de doctorat en HISTOIRE DE L'ART spécialité Art médiéval

Sous la direction de Géraldine Mallet.

Le président du jury était Martin Aurell.

Les rapporteurs étaient Quitterie Cazes, Bruno Phalip, Olivier Poisson.


  • Résumé

    Vers le milieu du XIIe siècle, l’église abbatiale de Saint-Michel-de-Cuxa fut dotée d’une « tribune », profond jubé développé sur deux travées. Vraisemblablement démontée au cours du XVIe siècle, elle n’est plus connue aujourd’hui que par 180 éléments architecturaux et sculptés éparpillés en France et à l’étranger. Depuis sa découverte dans les années 1950, cet aménagement liturgique monumental en marbre rose a fait l’objet de plusieurs tentatives de reconstitution. Les divergences observées entre ces précédentes propositions sont nombreuses et portent sur l’inventaire des éléments qui proviennent de l’édicule, son emplacement dans la nef, la forme de cette architecture et l’assemblage des sculptures au sein de celle-ci.Le corpus des pièces conservées est suffisamment représentatif pour en proposer une anastylose numérique. Ce mot, du grec anastellein « remonter », désigne une tentative de reconstitution en trois dimensions d’un monument disparu, à partir du remontage des éléments qui en proviennent. En l’absence de témoignages précis (textuels ou iconographiques), c’est l’examen attentif des pierres qui permet la formulation de nouvelles hypothèses. Au cours de cette recherche, une méthodologie inédite pour l’étude de fragments épars issus d’ensembles démontés en vue de leur anastylose a été formalisée et testée. Toutes les pièces attribuées à l’ancienne « tribune » ont été numérisées et intégrées à cette proposition de restitution en trois dimensions.Cette dernière a apporté une meilleure connaissance de l’architecture et du décor sculpté, renouvelant la discussion sur cet objet artistique, liturgique et historique. Ainsi, son iconographie, ses fonctions, sa datation et le contexte de sa commande ont pu être précisés.

  • Titre traduit

    The "Tribune" of Saint-Michel-de-Cuxa (Eastern Pyrenees, mid. 12th century) : proposition for a digital reconstruction serving a new historical, iconographical and liturgical approach.


  • Résumé

    In the middle of the twelfth century, the abbatial church of Saint-Michel-de-Cuxa was endowed with a ''tribune'', a deep choir screen built on two bays. Dismantled in the sixteenth century this ''tribune'' is only known today by its 180 pink marble sculptures scattered throughout France and abroad. Since its discovery in the 1950’s, several attempts have been made to reconstruct this liturgical nonpareil of architecture. Their results differ on several points : the inventory, the location of the construction in the nave of the abbey church, the shapes of the structure and the positioning of the sculptures themselves.The stones preserved, numerous and varied in nature, are sufficient to allow a 3D reconstruction in the form of a digital anastylosis. From the Greek word, anastellein, “to rebuild,” this study appoints an attempt to digitally reconstruct the disappeared monument from its remaining elements. With no contemporaneous descriptions or representations that of the tribune and lacking precise textual and iconographic evidence, it is the careful analysis of the stones themselves that allow the formulation of a new hypotheses. Through this research, a new methodology for the study of the scattered fragments issued from the dismantled structure has been developed and tested for the purpose of their anastylosis. Every stone attributed to the ancient ''tribune'' has been digitized and integrated in the proposition of a 3D reconstruction.The latter has brought a better understanding of the sculpted set and its architecture, renewing discussions on the structure's artistic, liturgical and historical aspects. Thus bringing clarity to its iconography, functions, dating and context of commissioning.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 30-12-2022

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.