Bande marine côtière et élus locaux : de la représentation à la prise de décision

par Béatrice Le Moël

Thèse de doctorat en PSYCHOLOGIE spécialité Psychologie sociale

Sous la direction de Pascal Moliner.

Le président du jury était Jean-Marie Miossec.

Les rapporteurs étaient Thierry Ramadier, Patrick Rateau.


  • Résumé

    Résumé : La bande marine côtière, au-delà d’être un espace physique attaché aux territoires terrestres communaux, est aujourd’hui un lieu à la fois d’enjeux socio-économiques importants et de risques majeurs tels que la submersion marine. Les élus locaux, en première ligne face à ces enjeux, semblent considérer pour la plupart que la mer est en dehors de leur territoire. Nous postulons que sans une évolution de cette vision de la situation, aucune décision durable ne pourra être envisagée. Pour accompagner ce changement de perception, nous préconisons l’étude des représentations, véritables viviers d’information pour identifier les freins et les leviers à la prise de décision. Cerner la représentation qu’ont les élus locaux de leur territoire littoral et marin et comprendre leur cheminement vers la prise décision constitue ainsi l’objectif de cette étude. La combinaison entre une population d’un certain statut et un objet social physique nous a conduit à élaborer une méthodologie multidimensionnelle dont la singularité réside dans la mobilisation du processus d’ancrage à la fois pour l’étude de la représentation sociale, pour celle de la représentation iconospatiale et enfin dans la relation d’emboîtement. Un questionnaire, une carte graphique à main levée et un scénario de submersion marine ont constitué les trois outils clés du travail avec lesquels nous avons établi diverses corrélations s’appuyant sur des techniques d’analyses propres à la psychologie sociale et à la théorie des représentations sociales. Trois recherches se sont succédées. La première a mis à l’épreuve la méthodologie pour cerner la représentation sociale et la représentation iconospatiale. La deuxième s’est attachée à révéler le lien entre les contenus des représentations sociales et ceux des représentations iconospatiales en établissant une corrélation entre une typologie de dessins et une typologie d’élus.Enfin la troisième recherche a tenté de démontrer que certains points d’ancrage d’une représentation stabilisée (la politique communale), au travers d’une relation d’emboitement avec une représentation émergente portant sur un objet social environnemental (la submersion marine), constituaient de potentiels indicateurs d’acceptabilité sociale d’une problématique.Globalement, cette étude suggère l’intérêt certain de l’usage de carte graphique pour l’étude de ce type d’objet social physique sous couvert d’un processus d’ancrage particulièrement efficient pour structurer encore davantage les méthodes de compréhension de la relation homme-territoire.

  • Titre traduit

    Coastal land strip and the locally elected ; from representation to decision-making : from representation to decision-making


  • Résumé

    Abstract : The coastal land strip, beyond being physical space attached to communal land territories, is today a focal point of heightening socio-economic issues, with significant risks of marine flooding and submersion. The majority of elected representatives on the front line facing these various issues seem to consider that the sea is beyond their jurisdiction. We postulate that without overhaul of this viewpoint, no long term decision can be envisaged. To accompany this new viewpoint, we recommend the study of representations, which are true breeding grounds for information that can help in identifying what holds back and what facilitates decision-making. The objective of the present study is to understand the representation that the locally elected have of the coastal and marine territory and further, the pathways in decision making. Linking a population of a certain social standing with a physical social object led us to develop a multi-dimensional methodology whose uniqueness resides in the mobilisation of the anchoring process, this for the study of social and icono-spatial representations, and how they interlink. We have established various correlations founded on analysis techniques used in social psychology and the theory of social representations, this by way of three key tools : a questionnaire, a hand-drawn map and a scenario of marine submersion. Three areas of research ensued. The first deployed the methodology to discern the social and icono-spatial representations. The second was to reveal the link between the contents of social and icono-spatial representations by establishing a correlation between a type of drawing and type of elected representative. The third area of research aimed to demonstrate that certain anchoring points of a stabilised representation (municipal politics) by their interlinking with an emerging representation focussed on an environmental social object (marine submersion) constituted potential indicators of social acceptability of the problem.Overall, this study suggests a strong interest for the map method for the study of this type of social physical object under the guise of the mobilisation of an anchoring process. This is particularly efficient in further structuring the methods to understand man-territory relationships.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.