Aux sources de la pensée chinoise : l'oeuvre du P.de Mailla(1669-1748) et l'histoire des idées européennes

par Ting Li

Thèse de doctorat en LITTERATURES FRANCAISES, COMPAREES spécialité Littérature française

Sous la direction de Christian Belin.

Le président du jury était Barbara Piqué.

Le jury était composé de Dominique Triaire.

Les rapporteurs étaient Olivier Leplâtre.


  • Résumé

    Aux sources de la pensée chinoise: l‘œuvre du P.de Mailla (1669-1748) et l’histoire des idées européennesMissionnaire jésuite en Chine, le P. de Mailla publia une oeuvre monumentale sur l'histoire de la Chine et l'origine de la culture chinoise. Son Histoire générale de la Chine eut un retentissement considérable en France et en Europe. L'ouvrage s'inscrivait dans la longue liste des travaux érudits publiés par les jésuites sur la Chine. Une polémique naquit cependant à propos des affirmations de l'auteur sur la haute antiquité de la Chine, qui semblait contester la chronologie biblique. La thèse replace l'ouvrage du P. de Mailla dans son contexte historique ; elle en étudie la gestation et la diffusion dans l'espace européen, et tout particulièrement en France. La recherche porte également sur l’influence de la pensée chinoise auprès des écrivains européens, aux XVIIe et XVIIIe siècles. A travers la réception de l’Histoire, on découvre aussi la différence entre deux types de culture philosophique, notamment en ce qui concerne la vision du cosmos et de l'histoire. Des systèmes métaphysiques divergents sont ainsi mis au jour dans une perspective transculturelle, où les effets de miroir prolongent la quête du sens.Mots-clés: mission(missionnaire), histoire, jésuites, chronologie, cosmologie, valeurs, étude transculturelle et interculturelle, dix-septième et dix-huitième

  • Titre traduit

    At the source of the chinese thought : the work of P.de Mailla (1669-1748) and the history of European ideas


  • Résumé

    At the source of the Chinese thought: the work of Father Mailla (1669-1748) and the history of european ideasJesuit missionary in China, Father Mailla published a monumental work about chinese history and the origin of Chinese culture. His General history of China had a considerable echo in France and Europe. The book was part of the long list of scholarly works published about China by the Jesuits. However, the polemics were born due to the author's affirmation about chinese high antiquity, who seemed to challenge the biblical chronology.The thesis puts the book of Father Mailla in its historical context; it studied the gestation and the diffusion in the European area, and particularly in France. The Research also focuses on the influence of Chinese thought to the european writers and philosophers in the seventeenth and eighteenth centuries. Through the reception of “history”, we also discover the difference between two types of philosophical culture, particularly with regard to the vision of the cosmos and of the history. The divergent metaphysical systems are brought to light in a transcultural perspective, where the mirror effects extend the search for meaning.Key words. Mission(missionary), history, jesuits, chronology, cosmology, value, intercultural and transcultural studies, seventeenth and eighteenth centuries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.