Sociologie d’une construction préventive du rapport des services de protection de l’enfance aux familles étrangères dans le département de l’Hérault : approche socioéducative de la notion de risque de danger dans un contexte sécuritaire

par Lionel Clariana

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Denis Fleurdorge.

Soutenue le 10-04-2015

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec LERSEM - Laboratoire d'études et de recherches en sociologie et en ethnologie de Montpellier (laboratoire) et de Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Sociologie et en Ethnologie de Montpellier / LERSEM (laboratoire) .

Le président du jury était François Sicot.

Le jury était composé de Pascal Nicolas-Le Strat, Manuel Boucher.

Les rapporteurs étaient Gilles Séraphin.


  • Résumé

    Au cours des années 2000, alors que le référentiel sécuritaire se globalise, et contrairement à la dynamique préventive instaurée depuis deux décennies de décentralisation, le législateur dote progressivement la protection de l'enfance d'outils administratifs coercitifs qui la resitue dans le traitement de l'enfant dangereux.En même temps que l'avènement du néolibéralisme fait de l'individu en difficulté le responsable de sa condition et soumet l'attribution de l'aide à des principes méritocratiques, par la logique sécuritaire les difficultés éducatives parentales sont assimilées à de la déviance et chaque membre de la famille passe d'une position de victime à soutenir à celle de coupable à sanctionner. Aussi n'y a-t-il qu'un pas à franchir pour que l'évaluation de la problématique se transforme en contrôle et le suivi en correction des comportements.A partir du durcissement des politiques migratoires et dans un contexte exacerbé de racialisation et d'ethnicisation de la question sociale, les familles étrangères qui évoluent plus particulièrement en ZUS doivent soumettre leurs comportements à des normes dominantes et des systèmes de valeurs idéologisés. Plus qu'un autre, le parent étranger, régulier ou non régulier, doit produire les conditions de la sécurité éducative de son enfant dans un contexte d'insécurité sociale et administrative structurellement organisé. Et plus que pour un autre, le professionnel de la protection de l'enfance doit penser son action en fonction des contingences statutaires de chaque membre de la famille et veiller à ce que la mesure de soutien ne devienne pas un stigmate qui se rajoute à la couleur de la peau, à l'origine ou encore à la zone d'habitation dans un contexte institutionnel et politique sous tension.

  • Titre traduit

    Sociology of a preventive construction of the relationship of child protection services towards foreign families with the Herault department


  • Résumé

    Over the years 2000, whilst the security-based referential is going through globalisation, and unlike the preventive dynamics in place for the past decades of decentralization, the legislator gradually provides childhood protection services with coercive administrative tools which restores it back to dealing with dangerous children.Whilst the outbreak of neoliberalism positions problem-stricken individuals as responsible for their condition and submits support attribution to meritocratic principles, parental educational difficulties are assimilated to deviance through a security-driven logic, and each family member goes from the status of a victim who needs support to a status of guilty individual who needs sanctioning. This therefore implies that there is only one step to take for the problematic to become a controlling measure and for the follow-up to become corrective measure of behaviours.In view of the tightening of migrating politics and in this context of exacerbating racialisation and ethnicisation of the social issue, foreign families who evolve in ZUS (« Sensitive Urban Zones ») have to submit their behaviors to dominating norms and to ideologized value systems. To a greater extent than anyone else, foreign parents, whether they are in a regular or irregular situation, must provide the conditions of an educational security for their child within a structurally organised context of social and administrative unsecurity. And to a greater extent than for anyone else, the professional in charge of childhood protection must think his action according to the statutory contingencies of each family member and see to the fact that the support measure doesn't become a stigmatism which comes on top of skin colour, origins or even living in an area within an institutional and political context which is under pressure.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.