Du Free Fight aux Arts Martiaux Mixtes : sportivisation, violence et réception d'un sport de combat extrême

par Yann Ramirez

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Thierry Blin.

Soutenue le 16-04-2015

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire d´études et de recherches en sociologie et en ethnologie de Montpellier, EA 4584 (Montpellier) (laboratoire) et de Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Sociologie et en Ethnologie de Montpellier / LERSEM (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Joron.

Le jury était composé de Thierry Blin, Cécile Collinet.

Les rapporteurs étaient Patrick Baudry, Olivier Sirost.


  • Résumé

    Véritable phénomène de société, le mixed martial arts ou MMA est l'un des sports qui connaît actuellement le plus grand essor. Dans la traduction française, le terme d'arts martiaux mixtes revient fréquemment. Sport contemporain par excellence, le MMA est né et s'est développé au cours du XXème siècle où il est resté très marginalisé, pour connaître son aspect formalisé et médiatisé seulement dans les années 1990. Cette discipline qui a connu un processus de sportivisation inversée, est marquée par une réception difficile de la part des autorités, des fédérations sportives olympiques et de l'opinion publique : la cage qui accueille les combats, le sang et les frappes sur un homme au sol posent des problèmes d'acceptation. Ces éléments négatifs se retrouvent dans les représentations sociales et individuelles, chez les réponses des enquêtés qu'ils soient initiés ou non-initiés aux pratiques de combat hybride. En France, la compétition de MMA n'est pas autorisée alors que les clubs l'enseignent auprès de pratiquants de plus en plus nombreux. Les arts martiaux mixtes réunissent les contraires : une altérité fondée sur l'utilisation de l'agression instrumentale potentiellement destructrice, une réciprocité violente, mais socialisatrice et un sport « viril » capitaliste qui se nourrit du libéralisme et du débridement du pouvoir étatique. Pris dans un contexte post-moral, l'extériorisation d'une violence dans le MMA est à contre-courant du processus de pacification que la société connaît, associé à la quête de sécurité. Enfin, l'engagement corporel intense de ce sport ne correspond pas au culte du corps en bonne santé qui prédomine désormais. De ce fait, cette discipline questionne sur la place des sports-spectacles violents au sein d'une société pacifiée.

  • Titre traduit

    From Free Fight to Mixed Martial Arts : sportivization, violence and the criticalreception of an extreme combat sport


  • Résumé

    Nowadays MMA is truly a phenomenon of society, it is among the fastest-growing sports of our time. The French translation frequently uses the words: arts martiaux mixtes. Contemporary sport par excellence, MMA was born and expanded during the late 20th century where it remained very marginalized. Its expansion came in the 1990s thanks to media coverage. This sport experienced an inversed process of sportivization. It is characterized by a hesitant reception from authorities, Olympic sport federations and public opinion: the cage, blood and hitting a grounded opponent pose problems for many observers. These negative aspects may be found in the social and individual representations in the answers of surveyed individuals, both initiated and non-initiated to hybrid combat sports. Mixed Martial Arts competition is not allowed in France, while athletes are more and more numerous within French MMA academies and gyms. This sport combines opposing concepts: otherness based on the utilization of instrumental, potentially destructive aggression, a violent but socializing reciprocity and a manly, capitalist sport which is based on liberalism and a stripping of state power. Taken in a post-moral context, the violence acts out against the process of pacification. This process is associated with a search for security and peace. Finally, the intensive bodily engagement of MMA does not correspond with the healthy body cult which predominates nowadays. Therefore, this practice questions the role of sport entertainment within a peaceful society.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.