Genèse et filiations du fondamentalisme protestant (1910-1925)

par Jean-Luc Rolland

Thèse de doctorat en HISTOIRE spécialité Histoire contemporaine

Sous la direction de Jean-François Zorn.

Le président du jury était Christian Amalvi.

Le jury était composé de Jean-François Zorn, Marc Boss, Jean-François Mayer.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Willaime, Mokhtar Ben Barka.


  • Résumé

    De la fin des années 1860 au milieu des années 1920, un courant théologique d'opposition à la modernité s'organise à l'intérieur du protestantisme états-unien. C'est au terme de cette période que ses partisans choisissent de se désigner sous le qualificatif de fondamentalistes. Cette réaction n'est pas totalement originale, elle renoue avec les courants les plus conservateurs, non seulement des États-Unis mais aussi d'Europe. Dans cet environnement idéologique, notre enquête vise à retracer les origines de ce courant et réfléchit sur le statut de ses énoncés doctrinaux. Ce fondamentalisme primitif a été l'objet de nombreuses études, principalement anglophones, dont la plupart se sont focalisées sur le contenu des doctrines. Nous souhaitons dépasser cette dimension descriptive-normative et centrer notre recherche sur l'histoire du mouvement, le contexte de son émergence et sa problématique. Le fondamentalisme n'obéit pas seulement à une volonté d'orthodoxie. En conséquence, notre analyse a essentiellement pour objet d'interroger le rapport qu'il entretient avec ses propres croyances et le regard qu'il porte sur les opposants à sa tradition. Notre première partie correspond à la phase d'émergence du fondamentalisme au cours des années 1910 et 1920, prenant en compte les principales controverses et les publications de cette période. Notre deuxième partie s'intéresse aux racines, spécialement religieuses et philosophiques, qui ont favorisé son avènement. Les analyses de la troisième partie portent sur le modernisme protestant, mouvement d'une profonde diversité qui sera la cible du fondamentalisme. Au terme de ce travail, nous conduirons une étude comparative du fondamentalisme protestant et d'un mouvement catholique d'opposition au modernisme qui lui est contemporain. En épilogue, sur la base des sources primaires étudiées, nous proposons une définition du phénomène fondamentaliste en nous inspirant de l'histoire de ces deux dogmatismes chrétiens au début du XXe siècle.

  • Titre traduit

    Origin and filiations of Protestant Fundamentalism (1910-1925)


  • Résumé

    From the late 1860s to the mid-1920s, American Protestantism saw the rise of an anti-Modern theological trend. At the end of this period, its adherents chose to call themselves Fundamentalists. This reaction was not totally unprecedented : it was a resurgence of the most conservative tendencies, not only from the United States, but also from Europe. Our research into this ideological environment attempts to trace the origins of this trend and reflect on the nature and status of its doctrinal statements. This early Fundamentalism has been the subject of many studies ; mostly in the English language, the majority of which focus on the content of its doctrines. We propose to go beyond this normative-descriptive dimension and concentrate our research on the history of the movement, the context of its genesis and related issues. Fundamentalism does not merely revolve around orthodoxy. Our analysis therefore aims to scrutinise its relationship to its own beliefs as well as the way it views those who oppose its tradition. The first part of our study relates to the initial phase of Fundamentalism from the 1910s to the 1920s, taking into account the main controversies and publications of this period. The second part looks at the roots - religious and philosophical in particular - which have favoured its emergence. The third part analyses Protestant Modernism ; an extremely diverse movement which was to be the target of fundamentalist attacks. To conclude we shall carry out a comparative study of Protestant Fundamentalism and a Catholic anti-Modernist movement of the same period. Based on original documents studied, we propose a definition of the fundamentalist phenomenon, drawing from the history of these two Christian dogmatisms of the early twentieth-century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.