Speciation, extinction, and dispersal processes related to fragmentation of riverine networks : a multiscale approach using freshwater fishes

par Murilo Sversut Dias

Thèse de doctorat en Écologie (macroécologie)

Sous la direction de Thierry Oberdorff et de Pablo A. Tedesco.

Le président du jury était Christine Argillier.

Le jury était composé de Ana F. Felipe.

Les rapporteurs étaient Tim M. Blackburn, Sergio R. Floeter.

  • Titre traduit

    Processus de spéciation, extinction et dispersion liés à la fragmentation des cours d'eau : une approche multi-échelle utilisant les poissons d'eau douce


  • Résumé

    Comprendre les facteurs qui contrôlent les variations de la biodiversité à travers la planète est un objectif central de la macroécologie et de la biogéographie. Pour atteindre cet objectif il est nécessaire d’étudier les facteurs structurant les trois processus qui contrôlent directement les variations de la biodiversité : la spéciation, l'extinction et la dispersion. La spéciation augmente la diversité au cours du temps alors que l'extinction la réduit. La dispersion, quant à elle fait augmenter ou diminuer la biodiversité selon les circonstances. La fragmentation, qui est définie comme l'émergence de discontinuités naturelles ou causées par l'homme sur un environnement donne, est omniprésente et a de multiples implications écologiques et évolutives sur les trois processus mentionnés plus haut (c. -à-d. , la spéciation, l'extinction et la dispersion). Les poissons de cours d’eau (strictement d’eau douce) sont naturellement confrontes au phénomène de fragmentation car les bassins versant sont séparés les uns des autres par des barrières (eau de mer ou milieux terrestres) qui sont infranchissables pour ces organismes. Les poissons de cours d’eau constituent donc un modèle idéal pour étudier les effets de la fragmentation. Dans cette thèse, j'ai évalué les effets de la fragmentation sur les processus de spéciation, d’extinction et de colonisation des poissons d'eau douce à des échelles spatiales et temporelles allant du bassin versant à un échantillon représentatif des cours d’eau existantes sur la planète et de plusieurs décennies à quelques millions d'années. Dans une première étude, en analysant les niveaux d'endémisme des affluents du bassin versant de l’Orénoque, j'ai montre que les affluents très fragmentés par des chutes d'eau naturelles ont une probabilité plus élevée de spéciation et des niveaux plus élevés de néo-endémisme (c. -à-d. , d’espèces probablement issues de la spéciation cladogenétique in situ) que leurs affluents homologues moins fragmentes. Dans une deuxième étude, j'ai teste si la connectivité historique entre bassins versants a laissé une empreinte sur les patrons mondiaux de biodiversité dans ses bassins. Apres avoir contrôle les conditions environnementales contemporaines et passées, j'ai montré que les bassins palace-connectes (ceux étant connectés pendant le dernier Maximum Glaciaire ; 18-21 ka) hébergent une plus grande richesse en espèces, mais des niveaux faibles d'endémisme en comparaison aux bassins palaeo-déconnectés. J’ai également montré que les niveaux de similarités des bassins palaeo-connectes décroissent plus légèrement avec la distance géographique entre bassins que les niveaux de similarités des palaeo-déconnectés, suggérant que les palaeo-connexions des bassins versants ont favorise la colonisation des espèces. Dans un troisième temps, j'ai évalué dans quelle mesure la fragmentation liée aux activités anthropiques (par exemple la construction de barrages et les pratiques agricoles) a favorise l’extinction d’espèces dans certains bassins versants. En focalisant sur l'Europe occidentale et l'Amérique du Nord, deux régions fortement touchées par les activités anthropiques, j'ai montré que le pourcentage des terres cultivées dans les bassins et la fragmentation de ces bassins par les barrages sont les principales causes de l'extinction actuelle des poissons d'eau douce. Ces extinctions, même si encore réduites, correspondent à un taux d'extinction 40 fois supérieur aux taux d'extinction naturels. Dans l'ensemble, mes résultats indiquent un rôle majeur joue par la fragmentation en tant que promoteur de la diversité de poissons via les processus de spéciation et mettent en évidence le rôle important de l'histoire pour expliquer les patrons contemporains de la biodiversité a l’échelle globale. En outre, ils supportent l’intérêt de maintenir une certaine connectivite au sein des bassins versants afin d'éviter une augmentation substantielle des taux d'extinction des espèces


  • Résumé

    Understanding factors driving the variation of diversity across the Earth is the main goal of ecology and biogeography. To reach this goal one needs to study the drivers of three main processes directly causing variation in diversity: speciation, extinction and dispersal. Speciation increases and extinction decreases diversity levels through time, whereas dispersal has a dual effect: it may increase or decrease diversity depending on the circumstances. Fragmentation, which stands by the emergence of natural or human-driven discontinuities on a given environment, is ubiquitous and has multiple ecological and evolutionary implications for the three diversity processes mentioned above (i. E. , speciation, extinction and dispersal). Riverine fishes (i. E. , strictly freshwater fishes) naturally experience fragmentation, as natural elements may disrupt connectivity of rivers (e. G. , waterfalls) and river basins are separated from one another by barriers (oceans or land) which are insurmountable for these organisms. Riverine fishes thus constitute an ideal model for studying fragmentation effects. Here, I evaluated the effect of fragmentation on freshwater fish diversity by testing its effects on speciation, extinction, and dispersal processes at spatial and temporal scales ranging from a single river basin to worldwide rivers and from decades to million of years. In a first study, by analyzing endemism level of tributaries from the Orinoco river basin, I showed that tributaries highly fragmented by waterfalls have higher speciation probability and higher neoendemism levels (i. E. , species presumably originated by in-situ cladogenetic speciation) than their less fragmented counterparts. In a second study, I tested whether the historical connectivity between basins left an imprint on the global patterns of freshwater fish biodiversity. After controlling for contemporary and past environmental conditions, I found that palaeo-connected basins (those connected during the Last Glacial Maximum; 18-21 kya) displayed greater species richness but lower levels of endemism than did palaeo-disconnected basins. Palaeo-connected basins exhibited shallower distance decay of compositional similarity, suggesting that palaeo-river connections have favored the exchange of fish species. In a third study, I evaluated to what extent, if any, anthropogenic threats related to fragmentation (e. G. , damming of rivers, agricultural practices) have been promoting fish extinctions in river basins. Focusing on Western Europe and North America, two strongly impacted regions, I showed that the percentage of cropland in the river basin and river fragmentation by dams are the main causes of present riverine fish species extinction. These extinctions, even if still reduced, correspond to extinction rates 40 times higher than background, natural rates. Overall, my results point for a prominent role of fragmentation as a driver of fish diversity through speciation processes and highlight the strong role played by history in explaining the global contemporary patterns of biodiversity via colonization processes. Moreover, they support the need of maintaining connectivity within river basins where human-made barriers have been created to avoid a substantial increase in species extinction rates

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 p.)
  • Annexes : Bibliographie : 68 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2015 -- 07
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.