Utilisation du contexte pour la détection et le suivi d'objets en vidéosurveillance

par Matthieu Rogez

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Laure Tougne.


  • Résumé

    Les caméras de surveillance sont de plus en plus fréquemment présentes dans notre environnement (villes, supermarchés, aéroports, entrepôts, etc.). Ces caméras sont utilisées, entre autres, afin de pouvoir détecter des comportements suspects (intrusion par exemple) ou de reconnaître une catégorie d'objets ou de personnes (détection de genre, détection de plaques d'immatriculation par exemple). D'autres applications concernent également l'établissement de statistiques de fréquentation ou de passage (comptage d'entrée/sortie de personnes ou de véhicules) ou bien le suivi d'un ou plusieurs objets se déplaçant dans le champ de vision de la caméra (trajectoires d'objets, analyse du comportement des clients dans un magasin). Compte tenu du nombre croissant de caméras et de la difficulté à réaliser ces traitements manuellement, un ensemble de méthodes d'analyse vidéo ont été développées ces dernières années afin de pouvoir automatiser ces tâches. Dans cette thèse, nous nous concentrons essentiellement sur les tâches de détection et de suivi des objets mobiles à partir d'une caméra fixe. Contrairement aux méthodes basées uniquement sur les images acquises par les caméras, notre approche consiste à intégrer un certain nombre d'informations contextuelles à l'observation afin de pouvoir mieux interpréter ces images. Ainsi, nous proposons de construire un modèle géométrique et géolocalisé de la scène et de la caméra. Ce modèle est construit directement à partir des études de prédéploiement des caméras et peut notamment utiliser les données OpenStreetMap afin d'établir les modèles 3d des bâtiments proches de la caméra. Nous avons complété ce modèle en intégrant la possibilité de prédire la position du Soleil tout au long de la journée et ainsi pouvoir calculer les ombres projetées des objets de la scène. Cette prédiction des ombres a été mise à profit afin d'améliorer la segmentation des piétons par modèle de fond en supprimant les ombres du masque de mouvement. Concernant le suivi des objets mobiles, nous utilisons le formalisme des automates finis afin de modéliser efficacement les états et évolutions possibles d'un objet. Ceci nous permet d'adapter le traitement de chaque objet selon son état. Nous gérons les occultations inter-objets à l'aide d'un mécanisme de suivi collectif (suivi en groupe) des objets le temps de l'occultation et de ré-identification de ceux-ci à la fin de l'occultation. Notre algorithme s'adapte à n'importe quel type d'objet se déplaçant au sol (piétons, véhicules, etc.) et s'intègre naturellement au modèle de scène développé. Nous avons également développé un ensemble de "rétro-actions" tirant parti de la connaissance des objets suivis afin d'améliorer les détections obtenues à partir d'un modèle de fond. En particulier, nous avons abordé le cas des objets stationnaires, souvent intégrés à tort dans le fond, et avons revisité la méthode de suppression des ombres du masque de mouvement en tirant parti de la connaissance des objets suivis. L'ensemble des solutions proposées a été implémenté dans le logiciel de l'entreprise Foxstream et est compatible avec la contrainte d'exécution en temps réel nécessaire en vidéosurveillance.

  • Titre traduit

    Using the context for objects detection and tracking in videosurveillance


  • Résumé

    Video-surveillance cameras are increasingly used in our environment. They are indeed present almost everywhere in the cities, supermarkets, airports, warehouses, etc. These cameras are used, among other things, in order to detect suspect behavior (an intrusion for instance) or to recognize a specific category of object or person (gender detection, license plates detection). Other applications also exist to count and/or track people in order to analyze their behavior. Due to the increasing number of cameras and the difficulty to achieve these tasks manually, several video analysis methods have been developed in order to address them automatically. In this thesis, we mainly focus on the detection and tracking of moving objects from a fixed camera. Unlike methods based solely on images captured by cameras, our approach integrates contextual pieces of information in order better interpret these images. Thus we propose to build a geometric and geolocalized model of the scene and the camera. This model is built directly from the pre-deployment studies of the cameras and uses the OpenStreetMap geographical database to build 3d models of buildings near the camera. We added to this model the ability to predict the position of the sun throughout the day and the resulting shadows in the scene. By predicting the shadows, and deleting them from the foreground mask, our method is able to improve the segmentation of pedestrians. Regarding the tracking of multiple mobile objects, we use the formalism of finite state machines to effectively model the states and possible transitions that an object is allowed to take. This allows us to tailor the processing of each object according to its state. We manage the inter-object occlusion using a collective tracking strategy. When taking part in an occlusion, objects are regrouped and tracked collectively. At the end of the occlusion, each object is re-identified and individual tracking resume. Our algorithm adapts to any type of ground-moving object (pedestrians, vehicles, etc.) and seamlessly integrates in the developed scene model. We have also developed several retro-actions taking advantage of the knowledge of tracked objects to improve the detections obtained with the background model. In particular, we tackle the issue of stationary objects often integrated erroneously in the background and we revisited the initial proposal regarding shadow removal. All proposed solutions have been implemented in the Foxstream products and are able to run in real-time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.