Études des effets de l’anxiété non pathologique sur l’attention sélective et la mémoire de travail : relation avec la vulnérabilité émotionnelle au stress

par Adrien Tedesco

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Bernard Croisile.

Soutenue le 19-01-2015

à Lyon 2 , dans le cadre de Neurosciences sensorielles, comportement et cognition , Lyon , en partenariat avec Laboratoire d’Étude des Mécanismes Cognitifs Lyon (équipe de recherche) .

Le président du jury était David Sander.

Le jury était composé de Emanuelle Reynaud, Franck Tarpin-Bernard, Thierry Baccino, Raphaël Trouillet.


  • Résumé

    Notre travail s’inscrit dans la problématique du stress au travail et traite des moyens d’évaluation du stress à déployer en matière de prévention. Par des méthodes d’évaluation implicites, nous avons d’abord étudié la prédiction de la vulnérabilité émotionnelle au stress, que nous avons définie comme la tendance individuelle à ressentir des émotions négatives en situation stressante. Nous avons focalisé nos travaux sur les liens entre l’anxiété non pathologique et la mémoire de travail, puis sur la relation entre l’anxiété et l’attention sélective. Nous avons mis en évidence le potentiel de deux tâches cognitives (la tâche de transformation de lettre et la dot-probe task) à prédire la vulnérabilité émotionnelle au stress. Par ailleurs, nous répliquons les résultats d’autres chercheurs démontrant : 1/ l’impact délétère d’un trait d’anxiété élevé sur les performances lors d’une tâche de mémoire de travail complexe réalisée en condition stressante, et 2/ que les individus au trait d’anxiété élevé se distinguent des sujets peu anxieux par des traitements attentionnels de l’information menaçante particuliers. Parallèlement, notre travail a consisté à élaborer et valider un outil informatisé de mesure explicite du stress et des émotions. Par ce dispositif, nous avons tenté de compléter la gamme des outils d’évaluation du stress déployés actuellement dans les entreprises. Notre outil (le QISE) constitue une solution capable d’évaluer le stress et l’anxiété en relation avec une situation ou une activité ciblée, au choix de l’évaluateur. La mesure se veut flexible, rapide à administrer et multidimensionnelle. Le développement de ce dispositif s’inscrit dans un projet plus large sur la Mesure et la Maitrise du Stress en Situation d’Apprentissage Informatisé (projet MASSAI) financé par la 11ème campagne FUI. Les solutions développées ou envisagées dans ce travail constituent des outils numériques pour la prévention du stress au travail.

  • Titre traduit

    Effects of non-clinical anxiety on selective attention and working memory, in relation with emotional stress vulnerability


  • Résumé

    The present research is part of the general domain of stress at work, and more precisely, deals with the question of preventing stressful situations in this context. First, the focus was made on the prediction, by implicit methods, of emotional vulnerability to stress. This concept has been defined as the individuals’ tendency to experience negative emotions in stressful situations. To this end, we examined the relationships between non-clinical anxiety and working memory capacities, as well as the relationships between anxiety and selective attention. These first analyses highlighted the potential of two cognitive tasks (the letter transformation task and the dot-probe task) to predict emotional vulnerability to stress. In addition, we replicated the results of previous research showing 1 / the negative impact of a high-trait anxiety on performance in a complex working memory task performed under stressful condition, and 2 / that individuals with high anxiety experience difficulties in disengaging their attention from threatening information. Second, the present work also consisted in the development and the validation of an explicit computerized measure of stress and emotions. With this program, we aimed at completing the range of tools currently available and used in the working context to assess stress. Our tool (the QISE) offers a solution to evaluate stress and anxiety in relation to a situation or an activity identified by the evaluator. This program presents several advantages such as its flexibility, its rapidity and its multidimensionality. The development of this program was also part of a larger project called MASSAI funded by the 11th FUI campaign. The set of solutions presented in this project aims at developing computerized tools for the prevention of stress in the working context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.