Apport de la linguistique de corpus à la lexicographie bilingue (français-arabe) : macrostructure et microstructure d'un dictionnaire de collocations

par Fu'ad Al-Qaisi

Thèse de doctorat en Lexicologie et terminologie multilingues Traduction

Sous la direction de Hassan Hamzé et de François Maniez.

Le président du jury était Bassām Barakaẗ.

Le jury était composé de Hassan Hamzé, François Maniez.

Les rapporteurs étaient Sylvie Freyermuth.


  • Résumé

    L'objet de la présente étude est d’examiner l’apport de la linguistique de corpus à la lexicographie bilingue français-arabe. L’intérêt est porté tout particulièrement à la collocation. Ainsi, la quête commence dès la compilation du corpus jusqu'à l'intégration des collocations au lexique. Les notions fondamentales telle que la linguistique de corpus, le corpus et la collocation sont examinées. Ensuite, la recherche prend une tournure empirique qui se base sur un corpus. Pour pallier la non disponibilité des outils de traitement de corpus en langue arabe, une approche a été élaborée au sein de cette étude, que nous avons baptisée stratégie de passerelle. L’idée est de partir d’un corpus parallèle (traduit) français-arabe. Ce corpus est constitué de la version française du journal Le Monde Diplomatique, ainsi que sa traduction arabe. Le recours à un corpus parallèle a pour vocation de faciliter le repérage des phénomènes contrastifs. Les résultats obtenus seront vérifiés par la suite dans un corpus monolingue arabe (comparable) constitué de trois journaux, à savoir Alrai, Alayam, Algomhuria. Tout au long de cette partie, les résultats sont comparés dans un premiers temps entre corpus et dictionnaires, dans un deuxième temps entre types de corpus (parallèle et comparable), et dans un troisième temps entre journaux du corpus comparable (Alrai, Alayam et Algomhuria). Ensuite, un certain nombre des collocations est soumis à un examen structurel et à un examen sémantique. Ces exploitations apportent non seulement des éléments sur l’environnement collocationnel entre langue et discours, mais également sur une éventuelle approche pour la prise en compte des collocations. Des interrogations légitimes naissent au fur et à mesure des exploitations sur la ressemblance entre les collocations des deux langues. Les résultats mettent en évidence des points comme l’enchaînement collocationnel, la synonymie collocationnelle et d’autres aspects. L’étude est couronnée par la conception d’un dictionnaire informatique de collocations. Il s’agit d’un dictionnaire actif bilingue, qui s’adresse à un public arabisant et aux traducteurs.

  • Titre traduit

    The contribution of corpus linguistics to bilingual French-Arabic lexicography : macrostructure and microstructure in collocation dictionaries


  • Résumé

    The aim of this study is to examine the contribution of corpus linguistics to bilingual French-Arabic lexicography. We particularly focus on collocations, as our research begins with the compilation of a bilingual corpus leading up to the integration of collocations in the lexicon. Fundamentals such as corpus linguistics, corpora and collocation are examined. Our research then takes an empirical turn that is based on the use of our corpus. To overcome the unavailability of corpus processing tools in Arabic, an approach was developed in this study that we called the footbridge strategy. The idea is to start from a French-Arabic (translated) parallel corpus. This corpus consists of the French version of Le Monde Diplomatique, and its translation. Using a parallel corpus aims to facilitate the identification of contrastive phenomena. The results obtained in the translated corpus (in its Arabic component) will be subsequently checked in an Arabic monolingual corpus. The latter is a corpus consisting of three newspapers: Alrai, Alayyam, Algouhouria. Throughout the exploitation of the corpus, results are compared first between corpora and dictionaries, secondly between corpus types (parallel and comparable), and thirdly between newspapers (Alrai, Alayyam, Algouhouria). Then a number of collocations are subjected to semantic and structural review and consideration. This review process not only brings some clarifications on the environment of collocations between language and speech but also about a possible approach for their integration in the dictionary. Legitimate questions gradually arise regarding the resemblance of collocations in French and Arabic. The results highlight phenomena such as collocational chains (clusters), collocational synonyms, etc. The study culminates in the design of a computer dictionary of collocations, i.e. an active bilingual dictionary aimed at Arabic language specialists and translators.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.