La traduction des marqueurs non-verbaux du temps et de l'aspect en arabe et en français

par Waad Younes

Thèse de doctorat en Lexicologie et terminologie multilingues Traduction

Sous la direction de Joseph Dichy.

Le président du jury était Mohamed Hassoun.

Le jury était composé de Joseph Dichy, Jean-Pierre Desclès.


  • Résumé

    Nous étudions dans notre thèse les marqueurs non-verbaux du temps et de l’aspect en arabe et en français. Nous distinguons cinq grandes notions (en nous appuyant notamment sur le cadre théorique de J.-P. Desclés) : le référentiel temporel, les différents aspects, la durée et l’itération, la localisation par rapport à un moment et la localisation par rapport à un procès. Dans chacun des cinq chapitres, nous étudions le rôle des marqueurs non-verbaux. Ainsi, le premier chapitre sera consacré aux référentiels temporels qui sont un élément nécessaire pour identifier la temporalité d’un procès. Ce dernier peut être un évènement, un processus ou un état. Il peut d’ailleurs être télique ou atélique, saisi avant ou après sa limite initiale ou sa limite finale (chapitre 2). Le procès peut durer pendant un certain temps avec une seule occurrence ou plusieurs. Il peut être localisé par rapport à un moment ou par rapport un autre procès. Nous avons enfin consacré trois chapitres à étudier le rôle des marqueurs non verbaux dans l’expression de ces différents cas. Notre problématique est d’évaluer le rôle des marqueurs non-verbaux dans l’expression du temps et de l’aspect et dans la levée d’ambiguïté de l’énoncé. Ce faisant, nous comparons les deux langues, l’arabe et le français, en ce qui concerne leur emploi de ces marqueurs dans l’expression du temps et de l’aspect. En nous appuyant sur un corpus de quatre ouvrages et de leurs traductions, nous avons établi un inventaire des marqueurs arabes et de leurs équivalents français et évalué leur rôle dans l’expression du temps et de l’aspect.

  • Titre traduit

    The translation of the non-verbal markers of the time and of the aspect in Arabic and in French


  • Résumé

    We study in our dissertation the non-verbal markers of the time and of the aspect in Arabic and French. We generally distinguish five broad notions (based on the whole on J.-P. Desclés’s theoretical frame): the temporal frames of references, the different aspects, the duration and the iteration, the location in relation to a time and the location in relation to a situation. In each of the five chapters, we study the role of non-verbal markers. The first chapter will be devoted to the temporal references, a necessary element to identify the temporality of a situation. It may be an event, a process or a state. It may also be telic or atelic, entered before or after its initial limit or its final limit (chapter 2). The situation may last for a certain time with a single occurrence or more. It can be located according to a moment or another situation. Finally, we have devoted three chapters to study the role of non-verbal markers in the expression of these different cases. The problem is to evaluate the role of non-verbal markers in the expression of the time and of the aspect, and in the lifting of ambiguity in the statement. In doing so, we compare the two languages, Arabic and French, with regards to their use of these markers in the expression of the time and of the aspect. Based on a corpus of four books and their translations, we have established an inventory of Arab markers and their French equivalents and evaluated their role in the expression of the time and of the aspect.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 05-12-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.