Effets du statut personnel et du statut professionnel vis-à-vis du stress au travail dans une organisation industrielle en France

par Behnaz Boroumand Jazi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Philippe Sarnin.

Soutenue le 05-10-2015

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire GRePS (EA 4163) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Patricia Mercader.

Le jury était composé de Philippe Sarnin, Sandrine Croity-Belz, Anne-Marie Vonthron.


  • Résumé

    De manière générale, avoir un emploi est un élément de satisfaction pour la plupart des personnes. En revanche, beaucoup de salariés sont sujets au stress, ce qui a une incidence non négligeable à la fois sur les individus et sur les structures. Ces dernières ne possèdent souvent pas de modèles appropriés pour évaluer de manière approfondie ce phénomène. Le manque de connaissances précises du stress au travail, et de ses origines, particulièrement les deux dimensions du statut personnel et le statut professionnel en France, nous a conduits à réaliser un diagnostic approfondi pendant plusieurs années au sein d’une grande entreprise industrielle sur plusieurs sites. L’entreprise choisie est emblématique de l’organisation du travail industriel en France. La cartographie du stress au travail, avec l’identification des populations principalement exposées, devrait être applicable à d’autres organisations afin de définir rapidement un plan d’actions anti-stress, sans avoir à réaliser préalablement un état des lieux détaillé ; pour le plus grand bénéfice des salariés, de l’ambiance de travail et de la production. Les différentes parties prenantes au déploiement d’une politique contre le stress, à savoir : les salariés, l’encadrement, les directions des ressources humaines, les psychologues du travail, les médecins du travail ont été sollicités dans le cadre de cette recherche.Après un diagnostic général, face au grand nombre de thèmes de recherches possibles et du fait de l’insuffisance d’études sur la relation entre le statut personnel et la situation de travail avec les autres facteurs déjà intégrés aux modèles classiques sur le stress au travail, nous nous sommes concentrés sur ce sujet en définissant un modèle théorique à valider expérimentalement au travers de questionnaires. Dans la recherche présente, nous expliquons comment nous avons constaté que, parmi les facteurs liés au stress professionnel, la catégorie « situation de travail » influence plus ce phénomène que la catégorie « statut personnel ». Parmi les facteurs présents dans la catégorie « situation de travail », les plus importants par ordre décroissant sont : la catégorie socioprofessionnelle, la pratique de l’anglais, et l’ancienneté. Parmi les facteurs présents dans la catégorie « statut personnel », les plus importants par ordre décroissant sont : le niveau de formation, le genre et l’âge. Ce constat est plutôt une bonne nouvelle pour les entreprises, car elles pourront diminuer le stress au travail en agissant sur la situation de travail, sachant qu’elles ne peuvent intervenir sur le statut personnel des salariés. Cette contribution devra être complétée par d’autres recherches afin de renforcer l’exhaustivité du diagnostic sur le stress au travail et de conduire des plans d’action complets couvrant tous les thèmes.

  • Titre traduit

    Effects of personal status and professional status on Work related Stress into a french industrial organization


  • Résumé

    In general, having a job is a satisfactory factor for the majority of persons. However, most of the employees are stress-prone, which has an important effect both on individuals and on structures. Those structures often do not possess relevant standards to thoroughly evaluate this phenomenon.The lack of precise knowledge about stress at work and its origins, especially the two dimensions of personal status and professional status in France, has led us to conduct a thorough diagnosis for several years on several plants of a large industrial company. The chosen company is emblematic of the industrial labour organization in France. The mapping of stress at work, with the identification of mainly exposed populations, should be applicable to other organizations to quickly set an anti-stress action plan, without first making a detailed inventory; for the greatest benefit of employees and the work environment and production. The different stakeholders interested in deploying a policy against stress, the employees, the hierarchy, Human Resources Departments, occupational psychologists, occupational doctors have been solicited as part of this research. After a general diagnosis, facing the large number of possible research topics and because of the lack of studies on the relationship between staff’s personal status and "professional situation" with the other factors already integrated within conventional models about stress at work, we focused on this issue by defining a theoretical model to be validated experimentally through questionnaires. In this research we explain how we found that among the factors related to stress at work, the category "professional situation" influenced this phenomenon more than the "personal status" category.Among the factors in the category "professional situation", the most important in decreasing order are: socio-professional category, English practice, and seniority. Among the factors in the "personal status" category, the most important in decreasing order are: the level of education, gender and age. This finding is rather good news for companies because they will be able to reduce stress at work by acting on the "professional situation", knowing that they cannot interfere with the personal status of employees. This contribution should be supplemented by other researches to enhance the completeness of the diagnosis about stress at work and to conduct complete actions plans covering all topics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.