Trauma complexe, résilience et processus créateur chez les adolescents en danger : expériences de recherches cliniques en Haïti et en Israel

par Iris Wexler

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Daniel Derivois.

Le président du jury était Marie Anaut.

Le jury était composé de Daniel Derivois, Thierry Baubet, Jean-Pierre Durif-Varembont.

Les rapporteurs étaient Abdessalem Yahyaoui, Yoram Mouchenik.


  • Résumé

    Ce travail a été entrepris dans deux pays vivant des catastrophes naturelles et humaines à long terme. Il porte sur les processus créateurs, les traumas complexes et les processus psychiques des adolescents : en Haïti, pour se rétablir à la suite du séisme de janvier 2010 qui a ravagé plusieurs villes du pays et tué environ 2,5% de la population ; en Israël, après la deuxième guerre du Liban en 2006 et les attentats terroristes ayant touché tout le pays. La présente recherche avait pour objectif d'étudier les processus créatifs exprimés après les conséquences traumatiques du séisme, de la guerre et des attentats, parmi les adolescents haïtiens et israéliens, ainsi que les stratégies mises en place pour y faire face et se rétablir. Elle était basée sur des approches multidisciplinaires et des méthodes qualitatives et narratives, tout en tenant compte des particularités culturelles du processus créateur. Nous avons examiné deux groupes, l'un composé de 60 adolescents israéliens âgés de 11-12 ans, l'autre composé de 45 adolescents haïtiens entre 10 et 18 ans, à l'aide d'outils d'analyse non verbaux, de la symbolisation d'événements marquants de la vie, de la manifestation traumatique et de la résilience. Nous avons ensuite recueilli des données grâce à des entretiens cliniques et des dispositifs groupaux de médiation malléable, auprès de 30 adolescents. Nous présentons dans ce travail 6 études de cas que nous avons sélectionnées pour leurs particularités. Les résultats indiquant que le soutien social constitue le meilleur facteur manifeste de la résilience ont pu être constatés au travers des survivants qui s'appuyaient sur un ensemble de tuteurs de résilience et sur leurs réseaux personnels. Ils montrent également que l'influence du risque, les facteurs de protection et la résilience coexistent dans le continuum de la vie de l'adolescent exposé à des situations traumatiques. L'ensemble des résultats souligne la nécessité d'établir des cadres de médiation thérapeutique et créative avec la culture comme levier thérapeutique, pour accompagner à long terme les adolescents en situation de danger et de détresse.

  • Titre traduit

    Complex trauma, resilience and creative processes in adolescents at risk : Research experiences in Haiti and Israel


  • Résumé

    This cross-cultural study has been researched in two countries exposed to natural and human disasters in the long-term. It focuses on the creative processes, complex traumas and mental processes of adolescents: in Haiti, following the January 2010 earthquake, which devastated several towns and killed about 2.5% of the Haitian population ; in Israel after the Second Lebanon War of 2006 and terrorist attacks that devastated the country and affected 4-5% of the Israeli population. This research aimed to study the creative process after the traumatic consequences of an earthquake, war and terrorists attacks among Haitian and Israeli adolescents and the strategies they implement for coping and recovering. It was based on multidisciplinary approaches, as well as, qualitative and narrative methods, taking into account the cultural aspects of the creative process of the adolescents in each country. We examined two groups. In first group there were 60 Israeli adolescents aged 11-12 years. In the second group, 45 Haitian adolescents aged 10-18 years. We collected data from clinical interviews and expressive art groups of 30 adolescents. We used nonverbal methods to analyze the adolescent significant life and traumatic events and resilient experiences. In this study we present six case studies that were selected because of their special features. The results indicate that social support is the highest factor of resilience in adolescents’ survivors of complex trauma situations. We found that the adolescents used resilient tutors and individual resources to survive. The results also show that the influences of risk, protective factors and resilience co-exist in the adolescent`s life continuum in the long-term coping with traumatic events.The overall results emphasize the need for on-going therapeutic and creative process groups to support youth living in dangers and distress situations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.