Le design comme fabrique de l'altérité : trajectoires sino-américaines et vêtements en devenir à New York

par Leyla Belkaid

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Paul van der Grijp.

Soutenue le 17-03-2015

à Lyon 2 , dans le cadre de Sciences sociales , en partenariat avec Institut d'Asie Orientale (équipe de recherche) .

Le président du jury était Michèle Cros.

Le jury était composé de Jean-Pierre Warnier.

Les rapporteurs étaient Alain Findeli, Gabriele Mentges.


  • Résumé

    Basée sur une enquête de terrain à Manhattan, cette thèse appréhende le design en tant qu’arène transnationale de formation de la différence à partir de l’analyse des expériences, des pratiques créatives et de la production des designers de mode sino-américains nés en Asie orientale. Elle scrute les objets vestimentaires créés par un groupe de designers indépendants de la diaspora chinoise pour expliquer les cohérences et les dissonances des logiques identitaires et des processus mnémoniques qui influent sur leurs performances subjectivantes. Les récits de vie des designers et le contexte historique et social qui conditionne leurs parcours biographiques et artistiques sont examinés dans la première partie de l’essai. La seconde partie porte sur l’analyse comparative des traits stylistiques singularisants d’artefacts qui composent une sélection de collections de prêt-à-porter, selon la méthode des degrés du fait de Leroi-Gourhan. Les itinéraires sociaux hétérogènes de vêtements en circulation au moment de l’enquête à travers les réseaux commerciaux et médiatiques qui orientent leurs trajectoires de marchandises sont interrogés dans la troisème partie de la thèse. L’étude se poursuit par l’investigation des modes d’incorporation de la dynamique des innovations conçues par les designers diasporiques dans les styles de vie, les conduites sensori-motrices, les attitudes corporelles et les apparences des consommateurs. L’exploration des mécanismes par lesquels le capitalisme global opère sur les identités, les imaginaires, les objets, les techniques du corps et les techniques de soi des sujets met en lumière l’émergence de nouveaux “cosmopolitismes vernaculaires” associés à la conception, à la diffusion et au port du vêtement de mode contemporain.

  • Titre traduit

    Fashioning otherness through design : chinese-American Trajectories and Clothes in the Making in New York


  • Résumé

    Based on a fieldwork in Manhattan, the dissertation deals with design as a transnational arena for the formation of otherness through the analysis of the experiences, the creative practices and the production of Chinese-American fashion designers born in Eastern Asia. It scrutinizes the creative work of a group of independant designers from the Chinese diaspora to explain the coherences and the dissonances of the identity logics and the mnemonic processes which impact their subjective performances. The designers’ life stories and the historical and social context which determines their biographical and artistic pathways are examined in the first part of the dissertation.The second part addresses the comparative analysis of the stylistic distinguishing features of the artefacts which make up a selection of ready-to-wear collections, according to Leroi-Gourhan’s “fact degrees” method. The heterogeneous social routes of clothing items in circulation at the time of the inquiry through the commercial and media nets which drive their trajectories as commodities are questioned in the third part of the dissertation. The essay also investigates the modes of incorporation of the innovations fashioned by the diasporic designers in the lifestyles, the sensorial and motor behaviours, the bodily conducts and the appearances of the consumers. The exploration of the mecanisms through which global capitalism operates on the subjects’ identities, imaginaries, objects, bodily techniques and “technologies of the self” sheds light on the emergence of new “vernacular cosmopolitanisms” associated to the design, the dissemination and the display of contemporary dress.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 15-03-2018

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.