Entre Afriques et Amériques latines : citoyennetés, mémoires noires et mondialisations : le Gabon et le Mexique noir

par Paul Mvengou Cruzmerino

Thèse de doctorat en Sociologie et anthropologie

Sous la direction de Jorge P. Santiago.

Le président du jury était Elizabeth Araiza Hernandez.

Le jury était composé de Martin Soares.

Les rapporteurs étaient Bernardin Minko Mve, Ewa Bogalska-Martin.


  • Résumé

    Cette thèse interroge et compare les constructions des conditions noires entre Afrique et Amériques Latines. Plus précisément entre la société gabonaise et la société afro-mexicaine. Ces conditions noires sont travaillées par des restes idéologiques et des effets des phénomènes de racialisations et de subalternisations issus des expériences coloniales (Traite esclavagiste et Colonisation). Dans la première partie, il est décrit les itinéraires et les dynamiques de racialisations entre le Gabon et le Mexique Noir. La deuxième partie établit les logiques et les relations de pouvoir entre les deux sociétés. Ces dernières permettent de comparer les enjeux de citoyenneté incarnés sur la couleur des individus entre ces deux contextes. La troisième partie porte une attention aux réponses construites par les individus et les collectifs face à ces logiques et relations de pouvoir entre le Gabon et le Mexique. La quatrième partie montre l’essor des circulations des signes, idées « afro » et leurs incidences au niveau local entre les deux sociétés étudiées. Au travers d’une démarche transatlantique caractérisée par des ethnographies multi-situées, nous établissons une comparaison entre le Gabon et la Costa Chica. Cette dernière nous permet de rendre compte des logiques de pouvoir différentes et similaires, et des effets contemporains de la mondialisation « afro ». Cette dernière provoque des « découvertes » entre sujets afro-américains et africains produisant des sens en traversant l’Atlantique.

  • Titre traduit

    Between Latin America and Africa : citizenship, Black memories and Globalization : Gabon and Black Mexico


  • Résumé

    This thesis questions and compares the constructions of black conditions between Africa and Latin America. More precisely between the Gabonese society and afromexican society. These black conditions are worked by ideological remains and effects of the phenomena of racializations and subalternisations from the colonial experiences (Slavery and Colonization). The first part describes the pathways and racializations dynamic between Gabon and Black Mexico. The second part establishes the logical and power relationship between the two societies. They allow the comparison of the citizenship issues incarnated through the color of individuals in these two contexts. The third part pays attention to the responses built by individuals and groups facing these logics and power relationship between Gabon and Mexico. The fourth section shows the growth of traffic signs, ideas of 'Afro' and their impact at local level between the two societies studied. Through a transatlantic approach characterized by multi-located ethnographies, we compare Gabon and the Costa Chica. It allows us to account for the different logic of power and similarities, and contemporary effects of the globalization of "Afro". The latter causes "discoveries" among African-American and African subjects producing direction across the Atlantic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.