Les diadèmes dans l’Antiquité grecque, typologie, fabrication et fonction (IXe-IVe s. av. J.-C.)

par Dimitri Marcin

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Catherine Abadie-Reynal et de Sandrine Huber.

Soutenue le 06-11-2015

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Histoire et cultures de l'Antiquité grecque et romaine (Nancy) (laboratoire) .

Le président du jury était Arthur Muller.

Les rapporteurs étaient Robert Laffineur.


  • Résumé

    Les diadèmes, dans l’Antiquité grecque, sont des bijoux essentiellement mis au jour dans des ensembles funéraires du monde méditerranéen grec ou sous influence grecque. Ils sont confectionnés à partir de divers matériaux, précieux ou non, l’or étant majoritairement représenté. Nous avons établi un catalogue recensant la quasi-majorité des diadèmes en matériaux précieux datés entre le IXe siècle et le IVe siècle avant J.-C. Le corpus s’appuie sur plusieurs champs de recherche : technologique, iconographique, typologique, bibliographique, graphique et archéologique. L’emploi de la macrophotographie, technique d’observation récemment développée pour comprendre les étapes de fabrication des bijoux anciens, a permis de définir la conception des structures et éléments des bijoux, de mettre en évidence le type de soudure utilisé et d’identifier différentes séries de diadèmes, liées à un atelier ou à une matrice commune. Cette démarche, associée à la confrontation des contextes archéologiques dont sont issus les exemplaires du corpus, ainsi qu’à une analyse iconographique, a mis en évidence les différentes fonctions prêtées aux diadèmes durant cette période, et a souligné, dans certains cas, l’appartenance sociale et culturelle des porteurs.

  • Titre traduit

    Diadems in classical Antiquity, typology, manufacture and function (9th-4th century BC)


  • Résumé

    Diadems, in classical Antiquity, are usually discovered in funerary sites from the Greek Mediterranean world or under Greek influence. They are made from various materials, precious or not, gold is mainly represented. We have established a catalogue making an inventory of a great number of diadems made of precious metal, dated between 9th-4th century BC. The corpus is based on several research areas: technological, iconographic, typological, bibliographic, graphic and archaeological. The use of macro photography, a method of observation recently developed to understand the stages of manufacture of antique jewellery, helped to define the design of the structures and the items of the jewels, to emphasize the type of solder used and to identify different series of diadems, linked to a workshop or a common matrix. This approach, combined with the confrontation of archaeological contexts of the diadems of the corpus, as well as an iconographic analysis, highlighted the various functions of the diadems during this period, and pointed out, in some cases, the social and cultural background of the holders.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.