Étienne Bobillier (1798-1840) : parcours mathématique, enseignant et professionnel

par Cleber Haubrichs dos Santos

Thèse de doctorat en Epistémologie, histoire des sciences et des techniques

Sous la direction de Philippe Nabonnand et de Tatiana Roque.

Le président du jury était Antonio Videira.

Le jury était composé de Harold William Rosenberg, Gert Schubring.


  • Résumé

    Ce travail est une étude biographique centrée sur Étienne BOBILLIER (1798-1840), un géométre français de la première moitié du dix-neuvième siècle et enseignant à une école d'arts et métiers française provinciale de niveau secondaire. Tout d'abord, nous présentons des considérations sur l'usage de la biographie en histoire des sciences et sur son importance pour la compréhension du caractère collective de la production scientifique. Puis, nous défendons la necessité d'une biographie de Bobillier qu'apporte de nouvelles contributions pour l'historiographie de la géométrie à la 1ere moitié du 19eme siècle (notament la géométrie analytique projective) ; bien aussi pour l'historiographie de l'éducation mathématique dans la même période. À la suite, nous présentons d’une façon panoramique, quelques informations biographiques qui permettent une première approche des œuvres, des contextes et de la personne de Bobillier. En particulier, nous montrons une esquisse du parcours mathématique, enseignant et professionnel du protagoniste de cette étude, encadré par un chronogramme dans un laps de 110 ans d'histoire. Le travail avance avec deux études détaillées autour des recherches géométriques de Bobillier. La première étude est sur la géométrie de situation, où nous jetons un regard sur les conceptions divergentes de Gergonne et Poncelet, aussi bien sur les contributions originales de Bobillier. Nous regardons la fabrication collective de la géométrie de situation dans les Annales de Gergonne, par le biais de la méthode du réseau de textes. La deuxième étude s'agit de l’évolution de la méthode dit de la notation abregée, utilisée comme stratégie de démonstration en géométrie analytique.

  • Titre traduit

    Étienne Bobillier (1798-1840) : mathematical, teaching and professional career


  • Résumé

    This work is a biographical study centered on Étienne BOBILLIER (1798-1840), a French geometer of the first half of the nineteenth century and a teacher in a school of arts and crafts, a secondary school in a provincial town in France. First, we present some considerations on the use of biography in history of science and its importance for understanding the collective nature of scientific production. Then, we defend the necessity of a Bobillier's biography that brings new contributions to the historiography of the geometry to the first half of the 19th century (especially projective analytic geometry); and the history of mathematics education in the same period. Following, we present, like a panoramic view, some biographical information that allows a first aproach to Bobillier's works, contexts and person. In particular, we show an outline of the mathematical and teaching career of the protagonist of this study, framed by a period of 110 years of history. This work continues with two detailed studies around the geometrics research of Bobillier. The first study is about the geometry of situation, where we take a look at the divergent conceptions of Gergonne and Poncelet, although also on the original contributions of Bobillier. It includes the collective fabrication of the geometry of situation in the Annales de Gergonne through the method of network of texts. The second study is about the evolution of the method said method of abridge notation, used as a demonstration strategy in analytic geometry.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.