Du style des idées : l'aphorisme dans l'oeuvre d'André Gide

par Stéphanie Bertrand

Thèse de doctorat en Langues, littératures et civilisations

Sous la direction de Jean-Michel Wittmann et de Sylvie Freyermuth.

Soutenue le 10-10-2015

à l'Université de Lorraine en cotutelle avec l'Université du Luxembourg , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec ECRITURES - Centre de Recherche «écritures» - EA 3943 (laboratoire) .

Le président du jury était Denis Pernot.

Les rapporteurs étaient Pierre Masson, Gilles Philippe.


  • Résumé

    L’aphorisme est omniprésent dans l’œuvre de Gide. Sa récurrence, chez un auteur opposé au détachement de ses bons mots, se justifie d’abord sur le plan du style, où il incarne une forme de « comble » de l’écriture gidienne, mêlant fermeté, densité et précision. Ses réticences au détachement lui confèrent ensuite un rôle matriciel dans la poétique des œuvres, fictionnelles comme critiques et personnelles, où il permet à l’écrivain de mettre en scène la construction de l’œuvre et la genèse de ses idées, dans une démarche plus pédagogique qu’autoritaire. Toutefois, ce n’est pas tant cet enseignement esthétique qu’y a lu la critique, qu’une volonté d’incarner le rôle de « maître à penser » de toute une génération. C’est cette problématique question du rapport à l’autorité littéraire que l’aphorisme reflète et questionne.

  • Titre traduit

    Style and ideas : aphorism in André Gide’s work


  • Résumé

    Gide’s work is full of aphorisms. With an author who refused to see his own witty remarks set aside, the recurrence of such a figure of speech may be first understood as a characteristic of his style. Aphorism perfectly embodies all the distinctive features : firmness, density and precision. Then, its reticences to be detached turns it into a main component of Gide’s poetic diction in fictional, critical as well as personal work, where it enables the writer to stage the construction of his writing and the genesis of his ideas, in a pedagogic manner more than an authoritarian one. However, critics didn’t perceive this aesthetic teaching but rather saw a will to become the intellectual guide of a whole generation. The connexion to literary authority is indeed the problematic issue aphorism reflects and tackles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.