Les effets de l’équilibre travail/famille sur la satisfaction au travail et l’intention de départ des cadres : une investigation du rôle modérateur du sentiment d’efficacité personnelle

par Pierre Garner

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patrice Laroche.

Le président du jury était Alain Roger.

Le jury était composé de Nathalie Commeiras, Yves Moulin.

Les rapporteurs étaient Franck Biétry, Patrice Roussel.


  • Résumé

    Nous nous intéressons aux relations entre l’équilibre travail-famille, le sentiment d’efficacité personnelle, la satisfaction au travail, l’implication organisationnelle et l’intention de départ. Une étude par questionnaires a été réalisée auprès d’un échantillon de 232 cadres de PME du bassin lorrain. Les résultats de l’analyse statistique montrent, d’une part, que le conflit travail-famille – en particulier lié au stress – est associé négativement à la satisfaction au travail et d’autre part, que le sentiment d’efficacité personnelle modère de façon significative les effets négatifs du conflit travail/famille sur la satisfaction au travail. L’investigation plus approfondie du sentiment d’efficacité personnelle (SEP) fait apparaître deux dimensions. Le sentiment d’efficacité personnelle de son travail est l’une de ces composantes. La rétroaction perçue d’auto-efficacité (RPAE) est l’autre composante du SEP. Nous définissons la RPAE comme la perception d’un individu de la façon dont sa hiérarchie juge son travail. Les résultats de cette recherche attestent que le sentiment d’efficacité personnelle de son travail agit sur le conflit travail-famille lié au stress de telle sorte qu’il augmente la satisfaction au travail. En revanche, la RPAE accroît les effets négatifs du conflit travail-famille lié au stress sur la satisfaction au travail. Cette thèse fournit des explications aux effets contraires constatés et propose des recommandations pour le management des ressources humaines.

  • Titre traduit

    The effects of work-life balance on job satisfaction and intent to leave of white collars : an investigation of the moderator role of self-efficacy


  • Résumé

    We’re interested in the relationship between work-life balance, self-efficacy, job satisfaction, organizational commitment and intent to leave. A cross-sectional study was conducted on a sample of 232 managers from various small and medium size enterprises (SMEs) in Lorraine. Results of the SEM analysis showed that work-family conflict was negatively related to job satisfaction. Moreover, perceived self-efficacy was found to moderate this relationship such that the relationship between work-family conflict and job satisfaction were not statistically and negatively significant for managers reporting high levels of self-efficacy. An investigation of components of self-efficacy delivers interesting information. Work self-efficacy (WSE) is one of these factors. Self-efficacy received feedback (SERF) is suggested in this paper as the other factor of SE. We define SERF as the perception of an individual on the way its hierarchy judges its work. The results of this research give evidence that WSE acts on stress work-family conflict so that it increases job satisfaction. Conversely, SERF increases the negative effects of the stress work-family conflict on the job satisfaction. This thesis offers explanations of the opposite effects and proposes recommendations for human resources management


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.