Les cadres : une population face aux mutations socioéconomiques dans un contexte postcolonial : le cas du Gabon (1970-2008)

par Maryline Chancia Ikapitte

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Ahmed Boubeker.

Soutenue le 30-03-2015

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Laboratoire lorrain de sciences sociales (Metz) (laboratoire) .

Le président du jury était Nacira Guenif Souilamas.

Le jury était composé de Piero-Dominique Galloro, Rigobert Jean Serge Mboukou.


  • Résumé

    Notre recherche intitulée « les cadres. Une population face aux mutations socioéconomiques dans un contexte postcolonial : le cas du Gabon (1970-2008) » retrace à travers les mutations sociales au Gabon et notamment par la colonisation, le «progrès » opérés sur les populations (durant des décennies de restructuration des strates sociales à la modernité intervenues dans cette partie de l’Afrique noire), l’institution scolaire et la rationalité étatique, une catégorie sociale porteuse d’une lisibilité de la société gabonaise. Cette étude tente de rendre manifeste les rapports de travail des cadres à travers les procédures de recrutement, la répartition des salaires, la mobilité sociale de cette catégorie socioprofessionnelle, leurs fonctions, les logiques de domination et de subordination d’un ordre social nouveau. Notre thèse rend compte de l’irruption de cette catégorie socioprofessionnelle dans le paysage politique et social au Gabon, de leur développement, de la manière dont les cadres se perçoivent, de la connaissance des relations qui sont à l’œuvre dans le travail, de l’influence de cette catégorie dans les rapports sociaux. Nous tentons de mettre en lumière une catégorie sociale non négligeable souvent délaissée au profit des classes ouvrières dont le positionnement et la trame qui se tissent, investissent différents champs sociaux. Par notre étude, nous essayons d’apporter un éclairage nouveau sur la sociologie du « cadre » au Gabon

  • Titre traduit

    The chief executives : a population face to socio-economic changes in post-colony context : the case of Gabon (1970-2008)


  • Résumé

    My research entitled « the chief executives, a population face to socio-economic change in post-colony context: the case of Gabon (1970-2008) traces through the social changes in Gabon and in particular by colonization, the restructuring of social strata, modernity, the school and state rationality, a carrier of a social category readability of Gabonese society. This study makes clear labour relations executives through recruitment, social mobility, the logic of domination and subordination of one new social order. This thesis reports the emergence of leadership in the political and social landscape in Gabon, of development, of how managers perceive knowledge of the reports which expressed at work and in other social spheres. We also try to highlight a significant social group often neglected in favour of the working classes. In this study, we try to shed new light on the sociology of the chief executives of Gabon

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.