Le parlement et la marine de guerre en France (1871-1914)

par Sébastien Nofficial

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Gérard Le Bouëdec.

Soutenue le 05-12-2015

à Lorient , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Fabienne Bock.

Le jury était composé de Jean Garrigues, Jean Martinant de Preneuf, Xavier Boniface, Christian Borde.

Les rapporteurs étaient Bruno Marnot.


  • Résumé

    Entre 1871 et 1914, la marine militaire française doit s’adapter aux mutations technologiques qui transforment la guerre sur mer. Au même moment, le régime parlementaire de la Troisième République s’affirme. Les équilibres institutionnels du nouveau régime offrent au Parlement un important pouvoir de contrôle sur le pouvoir exécutif. Mais celui-ci ne se développe qu’avec l’expérience grandissante des parlementaires et l’organisation progressive de leur travail. La naissance des Commissions de la Marine au début des années 1890 participe à cette organisation. Les parlementaires qui s’intéressent à la Marine sont d’autant plus nombreux que les débats autour des théories la Jeune École attirent l’attention de l’opinion publique. Cette Jeune École voit dans les progrès techniques de l’époque, les moyens pour la France de se doter d’une marine de guerre plus efficace et moins coûteuse. Parallèlement, l’évolution des navires nécessite l’aménagement des ports de guerre et la réorganisation des personnels de la Marine. Ces changements mobilisent des intérêts financiers, humains et matériels. Par l’étude des travaux parlementaires concernant la Marine, cette étude tente d’identifier les influences contradictoires s’exerçant au Parlement sur la politique navale du pays. La défense des intérêts locaux et particuliers est le fait de véritables groupes de pression. Ces groupes développent des stratégies différentes et obtiennent des résultats variables. De cette façon, ce travail met en avant l’ensemble des influences démocratiques s’exerçant sur la Marine entre 1871 et 1914.

  • Titre traduit

    Parliament and military navy in France (1871-1914)


  • Résumé

    From 1871 to 1914, the french navy had to adapt to technological transformations about naval war. In the same time, the parliamentary system of the Third Republic established itself. Balance of power in the new political system gave to the Parliament, a great power to control over the Government. But this one developed only with growing experience of members of Parliament and gradual organization of their work. Appearance of the Navy Committee at the beginning of the 1890’s developed this organization. Members of Parliament interested in Navy are all the more numerous because discussions about ideas of the « Jeune Ecole » attracted public opinion’s attention. This « Jeune Ecole » understood advances made in naval technology, a way to build a more efficient and costless military navy. In the same time, transformations of ships required transformations of naval bases and reorganization of members of the Navy. All these transformations mobilized financials, humans and materials interests. With investigate the parliamentary works about the Navy, this study will to identify the different influences upon France’s naval politic in Parliament. The defence of local and private interests was the work of real lobbies. These lobbies developed some different strategies and obtained some variable results. In this way, this work presents democratic influences upon Navy from 1871 to 1914.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Vannes). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.