L'acte de graver

par Claire Fanjul

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Anne Boissière.

Le président du jury était Véronique Goudinoux.

Le jury était composé de Anne Boissière, Véronique Goudinoux, Marianne Massin, Emmanuel Pernoud, Nathalie Grall.

Les rapporteurs étaient Marianne Massin, Emmanuel Pernoud.


  • Résumé

    La gravure est souvent associée à la fonction de reproduire, multiplier et accompagner des arts considérés comme majeurs tels que la peinture, la sculpture ou l'architecture. en se questionnant sur son statut, nous pouvons percevoir la gravure autrement qu'un art mineur ou appliqué, ne la réduisant plus à une forme aussi désincarnée qu'un système de reproduction semi-mécanisé. tentons plutôt d'appréhender cette technique comme un art autonome dont les qualités intrinsèques en font un véritable langage et une forme de traduction conduisant vers des réflexions nouvelles. nombre d'artistes ont gravé, non pas un dérivé d'œuvres déjà existantes, mais des productions originales — le médium répondant à leurs exigences et sa reproductibilité technique faisant écho à la multiplicité de leurs idées. nous penserons la gravure en tant qu'acte, abordant la question du geste du graveur, qui embrasse la naissance de l'idée, le processus de création jusqu'à la production de l'œuvre. l'originalité de cette thèse réside dans son approche du point de vue de l'artiste — de celui qui agit. en effet, ma pratique assidue de la gravure, menée parallèlement à celle du dessin, me permettra d'appréhender et de ressentir le geste du graveur — en tant qu'incision — considérant l'outil comme un prolongement du corps et de la main. pourquoi choisir une matière qui résiste au temps et nous résiste et comment considérer l'action de la main œuvrant au contact d'un support inerte ? la résistance de la matière métallique peut s'apparenter à l'hostilité du monde dans lequel l'artiste évolue. alors que le graveur s'implique physiquement, l'art devient une expérience corporelle et sensorielle.le choix de ce sujet permet de réhabiliter des formes d'art qui ont été exclues du système des beaux-arts. actuellement, ce médium répond à des préoccupations contemporaines, élargies au-delà du champ des arts plastiques.

  • Titre traduit

    The act of engraving


  • Résumé

    Choosing that topic makes it possible to restore to favour some art forms which have been left out of the fine arts system. Today, this medium responds to some present-day considerations, extended beyond the field of plastic arts.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.