Effets de l'implémentation d'intention sur la persistance des comportements

par Eve Legrand

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Véronique Christophe et de Astrid Mignon.

Soutenue le 14-12-2015

à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) , en partenariat avec SCALab (Villeneuve d'Ascq, Nord) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Muller.

Le jury était composé de Véronique Christophe, Astrid Mignon, Dominique Muller, Valérie Fointiat, Peter M. Gollwitzer.

Les rapporteurs étaient Dominique Muller, Valérie Fointiat.


  • Résumé

    L’implémentation d’intention est une stratégie de planification de l’action qui se révèle être plus efficace que l’intention d’agir pour permettre d’atteindre des buts désirés. À la différence d’une intention qui ne spécifie que les comportements qu’on souhaite réaliser (“j’ai l’intention de faire Y”), la stratégie d’implémentation d’intention consiste à créer un lien entre une situation et un comportement dirigé vers l’atteinte du but dans un format langagier en “si…alors” (“si je rencontre la situation X, alors je réaliserai le comportement Y”). L’efficacité de cette stratégie réside dans sa capacité à créer des habitudes de façon instantanée, habitudes dont la littérature révèle la force à persister dans le temps. Dans ce travail de thèse, nous examinons l’efficacité de cette stratégie pour faire face à deux obstacles à la persistance des comportements que sont les coûts associés à la réalisation du comportement et les changements situationnels. Dans trois études reposant sur un paradigme de décision, nous avons fait varier le coût associé à la réalisation du comportement. Les résultats, bien que ténus, suggèrent que former une implémentation d’intention permet de maintenir la réalisation des comportements plus longtemps que de ne former qu’une intention. Dans trois études reposant sur une tâche de catégorisation, nous avons présenté des situations : similaires versus non-similaires à la situation X spécifiée dans l’implémentation d’intention, et affordant le comportement Y spécifié dans cette stratégie versus un autre comportement. Les résultats suggèrent qu’en comparaison de l’intention, l’implémentation d’intention permet davantage de généraliser la réalisation des comportements, c’est-à-dire que le comportement semble être réalisé dans d’autres situations que celle spécifiée. La généralisation ne s’observe toutefois pas pour tout type de situation, mais uniquement lorsque ces situations sont fortement physiquement similaires à la situation spécifiée et affordent le comportement spécifié. Nous discuterons de l’apport de différentes théories de psychologie sociale permettant de comprendre les effets observés.

  • Titre traduit

    Effects of implementation intentions on behavioral persistence


  • Résumé

    Implementation intention is a planning strategy that promotes goal achievement beyond goal intentions. While goal intentions merely specify a desired goal-directed behavior (“I intend to do Y”), implementation intentions link a goal-relevant situation to a goal-directed behavior in an “if, then” format (“If I encounter the situation X, then I’ll perform the behavior Y”). The efficacy of this strategy to promote goal achievement originates from its ability to create instant habits, habits for which the literature reveal the strength to persist over time. In this work, we examine the efficacy of this strategy to shield ongoing goal pursuit from the cost of behaviors and the situational changes. In three studies using a decision paradigm, we varied the cost associated to the realization of the behavior. The results, even weak, suggest that forming an implementation intention leads to maintaining a response for a longer period of time than goal intentions. In three studies using a categorization paradigm, we presented situations: physically similar versus non-similar to the situation X specified in the implementation intention; that afforded the behavior Y specified in the plan versus a different behavior. The results suggest that, compared to forming goal intentions, forming implementation intentions leads to a generalization, meaning that the behavior is realized in other situations than the specified one. However, a generalization does not occur for all kind of situation but only when situations that are strongly physically similar to the specified one and that afford the critical behavior are encountered. We discuss the contribution of some social psychology theories to understand the observed results.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.