Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en Ostrevant (Cité des Atrébates) de la fin du Ier siècle avant J-C au début du IIIè siècle après J-C

par Alice Dananaï

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de William Van Andringa et de Xavier Deru.

Le président du jury était Sandrine Huber.

Le jury était composé de William Van Andringa, Xavier Deru, Sandrine Huber, Wim De Clercq, Henri Duday, Valérie Bel.

Les rapporteurs étaient Wim De Clercq, Henri Duday.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse vise à restituer les pratiques funéraires d’une partie du territoire atrébate entre la fin de l’Âge du Fer et le début du IIIe s. apr. J.-C. Il est situé à l’est de la Cité des Atrébates, à la rencontre avec les Cités des Nerviens et des Ménapiens. L’Ostrevant n’existe pas en tant que tel dans l’Antiquité. Néanmoins, il correspond à une réalité antique mise en avant par la spécificité des pratiques funéraires par rapport au reste de la Cité et à celles qui l’environnent, soulignant ainsi la nécessité de réaliser des études à l’échelle micro-régionale.Le monde funéraire constitue aujourd’hui une thématique privilégiée, pour laquelle la masse de données rassemblées grâce à l’activité de l’archéologie préventive permet d’effectuer des synthèses de ce type. Le catalogue a été réalisé à partir des données brutes de fouilles d’ensembles funéraires faites par la Direction de l'Archéologie Préventive de la Communauté d'Agglomération du Douaisis (CAD-DAP), augmenté par le dépouillement des rapports de fouilles effectuées dans la région Nord-Pas-de-Calais par les différents opérateurs de l’archéologie préventive. Plus de six cents sépultures sont ainsi inventoriées dans l’Ostrevant, et plus de deux mille dans le Nord-Pas-de-Calais et sur la frontière belge. L’étude se découpe en sept chapitres articulés autour du traitement fait aux morts par les vivants : l’ensemble funéraire dans son espace naturel et la relation par rapport aux vivants, l’étape du bûcher, la gestion des résidus de crémation, le traitement des os brûlés du défunt, la constitution de la tombe, et les dépôts de mobilier. Un volet chronologique ouvre l’étude. Enfin, un chapitre synthétique traitant de la signification de la tombe et des dimensions sociales, culturelles et historiques clôt la thèse.

  • Titre traduit

    Between ashes and offerings : funeral practices in Ostrevant (Civitas Atrebatorum) from the end of the first century B.C. to the beginning of the third century A.D.


  • Résumé

    The aim of the thesis is to relate the funeral practices from a part of the territory of the Atrebates between the end of the Iron Age and the beginning of the third century A.D. It is situated at the east of the Civitas Atrebatorum, at the meeting point with the Civitas Nerviorum and the Civitas Menapiorum. The Ostrevant did not exist during antiquity ; however, it corresponds to an antique reality emphasized by the specificity of the funeral practices in comparison with the rest of the Civitas and surrounding areas, thus underlining the interest of doing studies on a micro-regional scale.The funeral world represents a privileged subject in contemporary archaeological research, and the synthesis undertaken in this thesis was made possible by the large amount of data collected by preventive archaeologists. The inventory gathers the data from the excavations of cemeteries led by the archaeological service of the Douaisis (CAD-DAP), augmented by the results of excavations made in the region Nord-Pas-de-Calais by various departments of preventive archaeology. More than 600 graves have been unearthed in the Ostrevant, and more than 6000 have been excavated in the region Nord-Pas-de-Calais.The study consists of seven chapters, organized around the treatment given to the dead by the living : the cemetery in its natural context and its relation with the living, the stage of the cremation, the management of the cremation residues, the treatment of the burned bones of the dead, the constitution of the grave, and the offerings. A chronological chapter opens the study. Finally, a synthetic chapter treating the significance of the grave and the social, cultural and historical dimensions closes the thesis.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Revue du Nord à Villeneuve d'Ascq

Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en territoire atrébate de la fin du Ier s. av. J.-C. au début du IIIe s. ap. J.-C.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (548, 422 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 469-548

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1093-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1093-2
  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Revue du Nord à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en territoire atrébate de la fin du Ier s. av. J.-C. au début du IIIe s. ap. J.-C.
  • Dans la collection : Collection Art et archéologie , 28 , 1295-1315
  • Détails : 1 vol. (532 p.)
  • ISBN : 979-10-93095-14-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [497-]524. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.