La performance des rôles de gros durs : un modèle de masculinité réinventé par Harvey Keitel et Rod Steiger

par Beatrice Flamenbaum

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Thomas Dutoit.

Le président du jury était Serge Chauvin.

Le jury était composé de Thomas Dutoit, Serge Chauvin, Christian Viviani, Chris Holmund, Marianne Kac-Vergne.

Les rapporteurs étaient Serge Chauvin, Christian Viviani.


  • Résumé

    Le jeu de Harvey Keitel et de Rod Steiger réinventent les modèles de masculinité traditionnelle et les rôles de tough guys dans le cinéma américain. Ils permettent la déconstruction des notions-types du genre par l’ouverture de leur interprétation aux émotions, l’harmonie psycho-physique et la concentration sur les intentions et les circonstances. Keitel, acteur-icône du cinéma indépendant et découvreur de talents, se démarque dans un jeu marqué par l’intensité et l’exploration des aspects les plus sombres de l’humanité. Steiger excelle par la figuration de la solitude, de l’ambiguïté et de l’ambivalence, et figure des personnages tels que Napoléon, Mussolini ou Al Capone. Tous deux passés par l’interprétation américaine de la Méthode de Stanislavski, Keitel et Steiger s’affirment comme des acteurs-personnages, davantage que comme des stars. En effet, peu soucieux de leur image d’acteur, ils s’immergent dans la création de leurs personnages et figurent la relation complexe entre Moi social et Moi créateur. A travers l’analyse détaillée de leurs performances dans des genres différents, il semble que la comédie et les drames sentimentaux permettent aux acteurs de créer des performances adoucies, et de libérer leur imaginaire d’acteur-auteur.

  • Titre traduit

    The performance of tough guy roles : a model of masculinity reinvented by Harvey Keitel and Rod Steiger


  • Résumé

    Harvey Keitel and Rod Steiger’s performances reinvent the models of traditional masculinity and shed a new light on tough-guy roles in American film. Their emotional performances, their psycho-physical approach and their focus on objectives and circumstances open up new perspectives on gender and genre and lead to a deconstruction of the standard notions of genre. Keitel has become an iconic actor of independent cinema, by helping new directors and actors; and stands out with intense performances, which explore the darkest sides of humanity. Steiger excels in showing solitude, ambiguity and ambivalence, and acts various parts, such as Napoleon, Mussolini or Al Capone. Both actors study the American interpretation of Stanislavsky’s Method, and choose to become character-actors, rather than stars. Indeed, their inner acting primarily relies on the creation of a character, keeping in mind the complex relationship between Moi social and Moi créateur, and leaving aside their concern for their own image as actors. Through the detailed analysis of their performances in different genre movies, it comes to light that comedy, romance and drama allow the actors to free their performance from masculine stereotypes and to express their imagination as auteurs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.