Le beau pays : esthétique des paysages réels

par Justine Balibar

Thèse de doctorat en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Bernard Sève et de Marianne Massin.

Le président du jury était Anne Boissière.

Le jury était composé de Bernard Sève, Marianne Massin, Anne Boissière, Paolo D'Angelo, Pierre-Henry Frangne.

Les rapporteurs étaient Paolo D'Angelo, Pierre-Henry Frangne.


  • Résumé

    « Paysage » : un même mot recouvre aujourd’hui deux concepts distincts. Un paysage est une image (picturale, graphique, photographique, cinématographique, etc.) représentant une portion de territoire ; mais c’est aussi une portion de territoire réel dans le monde qui nous entoure, celle-là même qui peut faire l’objet d’une représentation imagée. Pour autant, le paysage n’est pas un simple environnement, mais un environnement d’un certain type, susceptible de donner lieu à une expérience esthétique distincte de celle d’un jardin, d’une forêt ou d’un bâtiment par exemple. Pour s’en tenir à un contexte culturel occidental, on constate que, bien que les paysages occupent une place importante dans l’expérience esthétique en général, ils ne sont guère mis en valeur dans la philosophie esthétique, qui tend souvent à les ignorer pour se consacrer exclusivement à l’art et aux œuvres d’art, ou bien à les méconnaître en les réduisant à autre chose – représentations artistiques ou simples environnements naturels. Dans cette thèse, on propose une réflexion de philosophie esthétique sur les paysages réels, en s’appuyant sur l’analyse approfondie de paysages particuliers, traités tantôt comme exemples illustratifs, tantôt comme véritables cas d’étude. Après avoir défini un concept autonome de paysage réel, distinct à la fois des paysages représentés et des simples environnements physiques, on s’interroge sur les conditions de l’identification de paysages particuliers. On s’appuie pour cela sur une série de paysages situés dans le pays qu’il est d’usage, outremonts, d'appeler « il Bel Paese », « le Beau Pays ».

  • Titre traduit

    The beautiful land : aesthetics of real landscapes


  • Résumé

    “Landscape”: one same word, but two distinct concepts. A landscape is a (graphic, pictorial, photographic, cinematographic, etc.) picture, that represents an expanse of land; but it also is an expanse of real land in the world around us – precisely that one that can be represented in a picture. Nonetheless, landscape is not just a mere environment, but a certain type of environment, likely to produce an aesthetic experience distinct from that of a garden, a forest or a building for example. From the point of view of occidental cultures, one can observe that, although real landscapes play an important part in the general aesthetic experience, they are not much valued by aesthetic philosophy, that tends either to ignore them in the exclusive favor of art and works of art, or to misunderstand them by reducing them to something else – artistic representations or mere natural environments. This thesis intends to offer an aesthetic reflection on real landscapes, based on a deepened analysis of a series of particular landscapes taken either as mere illustrations or as specific case studies. Once an autonomous concept of real landscape has been defined, we question the conditions of identification of particular landscapes, using a series of landscapes situated in that country commonly referred, beyond the Alps, as “il Bel Paese”, “the Beautiful Land”.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.