Evaluation, information et perspectives industrielles lors des scissions de filiales par introduction en bourse

par Asad Iqbal Mashwani

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Sébastien Dereeper.

Soutenue le 13-11-2015

à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) , en partenariat avec Lille School of Management Research Center (laboratoire) et de Lille School of Management Research Center (laboratoire) .


  • Résumé

    Nous étudions l’évaluation, l’information et les perspectives industrielles lors des scissions de filiales par introduction en Bourse (ECO). Dans notre première étude, nous estimons les effets de richesse aux différentes étapes d’une ECO et leur lien sur les rentabilités boursières anormales de la société mère de la filiale. Nous trouvons que c’est la période de construction du livre d’ordres de l’introduction en bourse qui permet au marché financier de mieux estimer les effets de richesse positifs pour la société mère. Dans notre second travail, nousavançons que les ECO sont effectuées dans les secteurs industriels où les firmes présentent des opportunités de croissance plus faibles en moyenne. Nous démontrons que les industries concernées par des ECO ont des performances opérationnelles (mesurées par la rentabilité d’exploitation, les liquidités générées et la margeopérationnelle) plus faibles. Nous montrons également que les fusions acquisitions réalisées dans les industries où une ECO a eu lieu durant les trois années précédentes créent moins de valeur pour l’offreur que les fusions acquisitions qui ne sont pas concernées par une ECO. La dernière étude de cette thèse analyse l’impact d’une ECO sur la divergence d’estimations des analystes financiers et sur le nombre d’analystes suivants la société mère. Nous trouvons que la divergence d’estimations et le nombre d’analystes augmentent après une ECO.

  • Titre traduit

    Valuation, Information and Industry Perspectives of Equity Carve-outs


  • Résumé

    We study the valuation, information and industry perspectives of equity carve-outs. In our first paper, we study the wealth effect of equity carve-outs and its relationship with the abnormal returns to the parent firm. Using thisrelationship we find that during book-building period of equity carve-out, the returns to the parent firm can be used to pre-empt the wealth effect of equity carve-out. In our second paper, we argue that equity carve-outs, on average, are carried out in industries, where opportunities are low. We find that these industries have low operating performance, gauged on profitability, cash flow and profit margin compared to industries where there are no carve-outs. In addition to this evidence, we find that the merger and acquisition activities, in which targetsare in industries where carve-out activities happened in last three years before the M&A activity, bidders have less value created compared to mergers where the target industry has no carve-out activity. In our third paper, we analyze the impact of carve-outs on the divergence of belief and the number of analysts following the firm. We find that divergence of belief increases after a carve-out and number of analysts following the firm increases, also.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.