Vers une croissance verte au Maroc : proposition d’indicateurs de suivi

par Hicham El Yousfi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Muriel Maillefert.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est de proposer un modèle de développement durable – option de l’économie verte - dont le but est de concilier développement économique et préservation de l’environnement car le véritable progrès doit être à la fois durable et inclusif conciliant entre un développement qui répond aux besoins fondamentaux des êtres humains tout en préservant l’écosystème. Il s’agit donc de donner une orientation renouvelée aux politiques économiques et environnementales dans la tradition du développement durable. Avant de proposer une configuration de l’économie verte pour le Maroc qui devrait être appréhendée dans une perspective plus large intégrant de façon équilibrée, outre les dimensions environnementale et économique, la dimension sociale, nous répondons en première partie à la question suivante : L’économie verte permet-elle de cheminer vers un développement durable ? La deuxième partie traite de la possibilité du choix de l’option de l’économie verte, en mettant l’accent sur l’expérience marocaine en termes de stratégies pouvant conduire à l’adoption l’option de l’économie verte et présente un diagnostic de la durabilité du modèle de développement du Maroc et identifie ses fragilités structurelles. Nous proposons dans la troisième partie, des indicateurs nationaux de l’économie verte et régionaux qui seront perfectionnés à mesure que de nouvelles données deviennent disponibles accompagnés de la stratégie régionale du tourisme durable. Cette thèse constitue la première initiative à l’échelle nationale de construction d'indicateurs de suivi de l’économie verte. Elle montre le rôle de « l’économie verte » en tant que solution possible pour faire face à l’ensemble des problématiques soulevées dans la Stratégie Nationale du Développement Durable en proposant des indicateurs de suivi au niveau national et régional.

  • Titre traduit

    Towards Green Growth in Morocco : a proposal of monitoring indicators


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to propose a model of sustainable development - option of the green economy - which aims to reconcile economic development and environmental conservation as real progress must be both sustainable and inclusive balancing between development that meets the basic needs of human beings while preserving the ecosystem. It is therefore to give renewed direction to economic and environmental policies in the tradition of sustainable development. Before proposing a configuration of the green economy for Morocco which should be understood in a broader perspective incorporating a balanced way, in addition to the environmental and economic dimensions, the social dimension, we answer the first part the following question: The green economy allows it to move towards sustainable development? The second part deals with the possibility of choosing the option of the green economy, focusing on the Moroccan experience in terms of strategies that may lead to the adoption option of the green economy and presents a diagnostic sustainability of Morocco's development model and identify its structural weaknesses. We propose in the third part, national indicators of the green economy which will be refined and regional as new data become available together with the regional strategy for sustainable tourism. This thesis is the first initiative on a national scale construction of monitoring indicators of the green economy. It shows the role of "green economy" as a possible solution to address all the issues raised in the National Strategy for Sustainable Development by proposing monitoring indicators at national and regional level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.