Manières d'apprendre en contexte d'évolution technologique : puissance et pouvoirs d'agir d'étudiants à l'Université

par Thierry Danquigny

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gilles Leclercq et de Pierre-André Caron.


  • Résumé

    Une des problématiques de l’enseignement supérieur est de rendre attractives ses possibilités d’accueil et d’enseignement. Etre en phase avec son environnement et plus particulièrement avec les nouvelles générations nées avec les technologies numériques est un des enjeux. S’adapter à de nouveaux publics, c’est aussi comprendre et anticiper un monde qui vient. Dans cette recherche, il s’agit d’évaluer et comprendre en quoi les technologies numériques transforment les manières d’apprendre des étudiants. A l’Université Lille1, dans un contexte de transformations techniques de l’environnement, cette recherche étudie périodiquement comment, pour mener à bien leurs études, des étudiants utilisent les moyens technologiques disponibles dans l’environnement. Cette analyse périodique est définie pour évaluer un écart entre la réalité et les idées que nous pouvons avoir sur les nouvelles générations d’étudiants dits « digital natives ». Dans le champ des sciences de l’éducation, sur la base d’une grille de lecture philosophique, anthropologique et sociologique, cette recherche réalise un diagnostic sur ce que peut l’étudiant en situation d’études dans les moments de prise de notes et de révision. Les perspectives de cette recherche ouvrent sur les possibles éducatifs et le développement des capacités des étudiants à mettre en place un milieu propice à l’apprentissage. Les principaux apports de cette thèse nuancent l’idée de nouvelle génération tout en ne réduisant pas son intérêt et en insistant sur le potentiel de la dynamique hommes-technologies.

  • Titre traduit

    Ways of learning in the context of technological change : strength and power to act for students at the University


  • Résumé

    One of the problematics of higher education is to make its provisioning and teaching capacities attractive. In accordance with one's environment and more particularly with the new generations, born along with digital technologies, is on of the issues. Adapting to new audiences is also to understand and anticipate a forthcoming world.The purpose of this research is to assess and understand how digital technologies have been changing the way students learn. At LilleI University, in a context of technical transformations of the environment, this research regularly observe how students use the technological means available in their environment to handle their scholarship positively.This recurring analysis has been elaborated to estimate the gap between reality and the biased ideas we may have about the new student generations so called as "digital natives". Consequently, in science and education fields, on the grounds of a philosophic, anthropologic and sociologic reading grid, this research is aimed at establishing an appraisal on what a learning student can do while taking notes and revising. The perspectives of this research lead onto all the Education Possibilities and the development of students' capacities to set up an environment suitable to learning. The main contribution of this thesis is to balance the idea of a new generation while not narrowing the interest of its existence and focusing on the potential of the "Men and Technologies" dynamics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.