Greening phenomenon in bivalve by marennine produced from Haslea ostrearia and its consequences on bivalve’s integrated response

par Fiddy Semba Prasetiya

Thèse de doctorat en Biologie des organismes

Sous la direction de Jean-Luc Mouget, Bruno Cognie et de Michèle Morançais.

Soutenue le 27-11-2015

à Le Mans , dans le cadre de École doctorale Végétal-Environnement-Nutrition-Agro-Alimentaire-Mer (Angers) , en partenariat avec Laboratoire Mer, Molécules, Santé (Le Mans) (laboratoire) et de Laboratoire Mer- Molécules- Santé (MMS) (laboratoire) .

Le jury était composé de Jean-Luc Mouget, Bruno Cognie, Michèle Morançais.

  • Titre traduit

    Le phénomène du verdissement des bivalves par la marennine produite par l’Haslea ostrearia et ses conséquences sur la réponse intégrée de bivalves


  • Résumé

    Le but de ce travail de doctorat est d’évaluer la possibilité d’utiliser Haslea ostrearia et la marennine en ostréiculture. Les objectives de ce projet sont : (1) l'évaluation du comportement alimentaire de l'huître creuse Crassostrea gigas sur des cellules d’H. ostrearia de différentes tailles et les conséquences potentielles sur les populations algales; (2) la caractérisation du verdissement par la marennine et ses conséquences sur la physiologie de C. gigas; (3) les conséquences du verdissement sur les traits comportementaux, physiologiques et biochimiques de plusieurs espèces de bivalves; (4) l'utilisation conjuguée d’H. ostrearia avec d'autres microalgues d’importance en aquaculture. Nos résultats suggèrent que la taille des cellules affecte considérablement le processus de selection d’H. ostrearia par l’huître. Cette étude démontre également que la forme extracellulaire de la marenninne contribue significativement au verdissement dans les mucocytes des branchies. Mis à part le verdissement des organes palléaux des bivalves, une concentration modérée de marennine (2 mg L-1) affecte les performances comportementales, physiologiques et biochimiques des bivalves. Néanmoins, ces effets pourraient être compensés par ses activités biologiques comme agent antibactérien naturel et source d’alimentation mixte d’algues en conchyliculture.


  • Résumé

    This Ph.D. thesis focuses on several assessments to achieve the optimum benefit of utilization of marennine in the field of aquaculture. The study covers: (1) the assessment in feeding behavior of the Pacific oyster Crassostrea gigas on different sizes of Haslea ostrearia and its ecological consequence; (2) the characterization of the greening by marennine and its consequences on some physiological traits of on C. gigas. (3) the consequence of greening by marennine on behavioral, physiological and biochemical traits of bivalves; (4) the utilization of H. ostrearia and marennine in a combination diet with other microalgae relevant to aquaculture.Our results suggest that cell size impacts considerably the selection process of H. ostrearia by oyster. This study also demonstrates that the extracellular form of marennine contributes significantly to the greening in the mucocytes of the gills. Apart from greening the pallial organs of bivalves, marennine (2 mg L-1) affects the behavioural, physiological and biochemical performance. Nevertheless, these effects can be compensated for its biological activities such as natural antibacterial agent and use as a mixed algal diet for bivalve aquaculture.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.