Inégalités sociales de compétences (scolaires) et organisation du système éducatif : études comparées à partir des enquêtes PISA de 2000 à 2009

par Noémie Le Donné

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis-André Vallet.

Le président du jury était Agnès Van Zanten.

Le jury était composé de Louis-André Vallet, Pierre Merle, Herman Gerbert van de Werfhorst, Pascal Bressoux.

Les rapporteurs étaient Pierre Merle, Herman Gerbert van de Werfhorst.


  • Résumé

    Cette thèse décrit et analyse les liens entre les inégalités sociales de compétences à 15 ans et l’organisation du système éducatif. C’est en en investiguant les données de PISA 2000 à 2009 d’une vingtaine de pays européens que j’étudie la manière dont les caractéristiques institutionnelles des systèmes d’enseignement affectent l’ampleur et la structure des inégalités sociales de compétences en fin de scolarité obligatoire. La variété des configurations institutionnelles en Europe et une importante réforme du système éducatif polonais au début des années 2000 permettent d’analyser comment l’organisation du système éducatif module les effets de l’origine sociale de l’élève et de la composition sociale de l’établissement sur les compétences de l’élève. Mes analyses multiniveaux tendent à montrer que les politiques éducatives favorisant la différenciation du système éducatif et de son réseau d’établissements sont associées à de plus fortes inégalités sociales de compétences, essentiellement dues à l’amplification de l’effet de la composition sociale de l’établissement. La hausse des inégalités de compétences qui s’observe en France au cours de la décennie 2000 est analysée à l’aune des changements dans la composition des cohortes d’élèves et dans leurs conditions de scolarisation. Les analyses de décomposition quantile suggèrent que l’augmentation de la part d’élèves en difficulté découle moins de modifications dans la population d’élèves que d’une détérioration du fonctionnement du système éducatif et de l’engagement des élèves dans les apprentissages.

  • Titre traduit

    Social inequalities in skills and organization of education system : comparative studies based on PISA 2000 to 2009


  • Résumé

    This research describes and analyses the links between social inequalities in skills and the organization of the education system. Investigating data from PISA 2000 to 2009 of more than twenty European countries, I study how institutional characteristics of education systems affect the magnitude and the structure of social inequalities at the end of compulsory schooling. The variety of institutional configurations in Europe as well as an important reform of the Polish education system allows to analyse how the organization of the educational system shapes the effects of student’s social origin and school social composition on student’s skills. Multilevel analyses tend to show that educational policies that foster school differentiation are associated with higher social inequalities in skills, mainly because of a greater school composition effect. The rise in skills inequalities across the 2000 decade in France is analyzed with regards to changes in the composition of the student population and in their schooling conditions. Results of the quantile decomposition suggest that the increasing share of low-achieving students stems less from changes in the student intake than to an impaired functioning of the education system and a lower learning engagement among students.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (501 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 431-450

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.