Le téléphone : un artefact témoin du bien-être des personnes-âgées

par Carole Hem

Thèse de doctorat en Sciences cognitives, psychologie et neurocognition

Soutenue le 15-12-2015

à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale ingénierie pour la santé, la cognition, l'environnement (Grenoble) , en partenariat avec AGeing and IMagery (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Sarnin.

Le jury était composé de Hervé Provost, Alain Franco.

Les rapporteurs étaient Serge Portalier, Gérard Vallery.


  • Résumé

    Le processus de vieillissement expose naturellement à la fragilité et à ces problématiques psycho-sociales et sanitaires qui affectent le bien-être. Couplées à l’accroissement de cette population, la question de l’accompagnement dans le grand âge pose un réel problème de société. Alors que les ressources humaines sont rares et onéreuses, nombreux sont les acteurs cherchant des solutions du côté de la technologie pour soutenir le phénomène. Toutefois souvent stigmatisantes, coûteuses, requérant un effort d’apprentissage et dont l’utilité est souvent contestée, les outils spécialisés dans le vieillissement peinent à pénétrer l’espace de vie des personnes âgées. Dans ce contexte, une technologie abordable, qui s’ancrerait naturellement dans les habitudes de vie et dont l’esthétique n’évoquerait jamais le handicap, dispose de qualités particulièrement intéressantes. Se positionnant dans le champ de l’actimétrie appliquée à la gérontechnologie, ce travail doctoral a donc pour objectif d’étudier les potentialités offertes par les métadonnées téléphoniques pour la déduction de comportements sociaux et la détection d’évènements pouvant affecter le bien-être et la qualité de vie des personnes âgées. L’idée sous-jacente est que le comportement humain, qu’il soit biologique ou social, est quantifiable en rapport à une moyenne individuelle et qu’une déviation significative par rapport à celle-ci est le signe d’un évènement caractéristique. Nous utilisons donc des traces numériques en tant que reflet de l’activité téléphonique dans l’optique de reconstituer des schèmes d'utilisations porteurs de significations sociales en lien avec l’activité sociale et la santé. Les résultats montrent l’existence de corrélations statistiquement significatives entre des variables téléphoniques et l‘activité sociale, l’état de santé psychique et physique. Le travail valide donc les résultats de précédentes recherches qui confèrent au téléphone un rôle prépondérant dans la gestion de la vie sociale et l’apaisement d’affects négatifs liés à des symptomatologies psychiques. Il permet par ailleurs d’approfondir les connaissances actuelles sur les relations entre la santé physique et l’usage du téléphone.

  • Titre traduit

    Telephone : a witness artifact of elderly's wellbeing


  • Résumé

    The ageing process exposes the fragility and the psycho-social and health issues that affect well-being. Coupled with the increase of population, the issue of support in old age is a real problem for society. While human resources are scarce and expensive, many players seeking solutions turn to technology to support the phenomenon. However these solutions are often stigmatizing, costly, require a learning effort and whose usefulness is often questioned. Specialized tools in aging struggle to penetrate the living space of the elderly. In this context, an affordable technology, which would anchor naturally in everyday life and whose design never evokes disability, has particularly interesting qualities. Positioned in the actimetry applied to gerontechnology, this doctoral work therefore aims to explore the potential of telephone metadata for social behavior deduction and the detection of events that may affect the well-being and the quality of life of the elderly. The underlying idea is that human behavior, whether biological or social, is quantifiable in relation to an individual average and a significant deviation is the sign of a characteristic event. We use digital traces as a reflection of the telephone activity to reconstruct some social patterns related to social activity and health. The results show statistically significant correlations between variables of telephone and social activity, the state of mental and physical health. This work validates previous research that gives the phone a key role in the management of social life and appeased negative emotions related to psychological symptomatology. It also enables to deepen the current knowledge about the relationship between physical health and use of the phone.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.