Les lettres coptes des archives de Dioscore d’Aphroditê (VIe siècle ; Égypte)

par Loreleï Vanderheyden

Thèse de doctorat en Papyrologie copte

Sous la direction de Jean-Luc Fournet et de Anne Boud'hors.

Soutenue le 11-12-2015

à Paris, EPHE , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Orient et Méditerranée (Ivry-sur-Seine, Val de Marne) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Malgré le regain d'intérêt qu'ont connu ces dernières années les archives de Dioscore d’Aphroditê (Moyenne-Égypte, VIe s. après J.-C.), les documents coptes qu'elles contenaient sont restés curieusement sous-étudiés : en apportant des données nouvelles par rapport à la composante grecque, mieux étudiée, ils concourent à une meilleure compréhension historique de ces archives bilingues. Par ailleurs, faisant partie d'un ensemble majoritairement grec, ils posent le problème de l'usage et de la fonction du copte face au grec, langue de l'administration, autrement dit des rapports entre la langue nationale des Égyptiens et celle du pouvoir byzantin. Cette thèse constitue l’édition commentée d’un corpus de lettres coptes en grande partie inédit des archives de Dioscore. Il s’agit en effet du genre documentaire le mieux représenté du versant copte de cet ensemble archivistique. Le premier volume est constitué d’une synthèse qui pose le problème du rapport entre grec et copte dans un milieu villageois du VIe s. comme celui d'Aphroditê, qui traite des traits dialectaux, paléographiques et formulaires du copte en usage dans cette région et qui étudie les données historiques susceptibles de compléter celles livrées par les archives grecques. Le volume II contient les éditions commentées de ces vingt-et-une lettres, alors que le volume III contient les annexes (textes complémentaires, index, bibliographie et planches).

  • Titre traduit

    The Archive of Dioscorus of Aphrodito’s Coptic Letters (VIth century; Egypt)


  • Résumé

    Despite the renewed interest in recent years in Dioscorus’ archives from Aphrodito (Middle Egypt, sixth century AD), the Coptic documents they contained have remained curiously understudied: by providing new data to that provided by the Greek texts, the best studied part of this archive, they contribute to a better historical understanding of these bilingual archives. Moreover, as part of a predominantly Greek dossier, they raise the issue of the use and function of Coptic in relation to Greek, the language of the administration, i.e., the relationship between the national language of the Egyptians and the one of Byzantine power. This thesis is the annotated edition of a corpus of Coptic letters, most of which have not previously been published, from Dioscorus’ archives. This text type is the documentary genre best represented in the Coptic component of this archival dossier. The first volume consists of a synthesis, which emphasizes the problem of the relationship between Greek and Coptic in a village like Aphrodito in the middle of the sixth century. It also deals with dialectal features, palaeographic and Coptic grammatical forms in use in the area, and studies historical data that complement those delivered by the Greek archives. Volume II contains the editions of twenty-one letters, with commentary, while volume III contains the appendices (complementary texts, indices, bibliography and plates).


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.