Détection de la transition démographique agricole en Chine : sur le plateau de Lœss et dans la plaine du fleuve Yangszé

par Jun Li

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean-Pierre Bocquet-Appel.


  • Résumé

    Cette thèse étudie le processus du changement démographique pendant la transition des chasseurs-collecteurs aux agriculteurs sur le plateau de Lœss, qui est la région de l’origine du millet cultivé, et dans la plaine du fleuve Yangszé, qui est la région de l’origine du riz cultivé en Chine. Ce travail de recherche doctoral collecte et analyse les données paléoanthropologiques des nécropoles des deux régions en Chine, et un signal similaire est détecté. Les données archéologiques, comme la densité des sites et la densité des dates au radiocarbone, sont aussi collectées et analysées, pour vérifier ce signal démographique en Chine. Suit à notre étude, nous représentons le contexte environnemental du signal de la TDA, incluant le changement climatique et la variation du paysage. L’amélioration de l’environnement naturel pendant la transition démographique est évidente, mais elle n’est pas une cause décisive de la TDA. Ensuite, nous représentons le changement de la stratégie de subsistance de la population du Paléolithique supérieur au Néolithique dans les deux régions, et son lien de causalité réciproque avec la transition démographique. Les données archéologiques montrent que la transition démographique et le changement de la stratégie de subsistance sont suivis de façon évidente par une modification de l’habitation, et l’arrangement des villages s'est modifié graduellement aussi au fil du temps. Celles-là indiquent probablement que l’augmentation de la taille de population est une cause importante de l’évolution sociale.

  • Titre traduit

    Detection of the Agricultural demographic transition in China : on the Loess Plateau and in the Yangtze plain


  • Résumé

    In this thesis, we study the process of the demographic change during the transition from the hunters-gatherers to the farmers on the Loess Plateau, which is the region of the origin of the cultivated millet, and in the Yangtze Plain, which is the region of the origin of the cultivated rice, in China. By collecting and analyzing the paleoanthropological data from the cemeteries of prehistorical hunters-gatherers and farmers of these two regions in China, we detect a similar signal of the ADT. This signal is also confirmed by the archaeological data, such as the density of the archaeological sites and the density of the radiocarbon dates. We represent the environmental context of the signal demographic in the following study, including the climatic change and the variation of le landscape. The improvement of the natural environment during the demographic transition is obvious, but it seems that this improvement is not a factor decisive of the ADT. Then we represent the change of subsistence strategy of the population from upper Paleolithic to Neolithic in the two regions, and its relationship of reciprocal causation with the demographic transition. The archaeological data indicate that the demographic transition and the change of the subsistence strategy were evidently followed by the modification of the habitation, and the arrangement of the villages have also varied overtime. These information probably suggest that the augmentation of the size of population is one of the main causes of the social evolution.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.