Métathèse de dérivés de corps gras, séparation, extrapolation et valorisation des produits obtenus

par Jessica Allard

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marc Mauduit.


  • Résumé

    Un procédé de transformation de corps gras par réaction de métathèse a été mis au point pour la production d’un intermédiaire de synthèse : l’acide 1,18-octadéc-9-ènedioïque (D18:1) et son ester correspondant. Il a nécessité le développement d’une méthode de prétraitement de la matière première ainsi que l’optimisation des conditions réactionnelles conduisant à l’utilisation de faibles charges catalytiques (<5 ppm). Ce procédé a été mis en oeuvre avec succès lors de plusieurs essais à l’échelle pilote (jusqu’à 200 kg). L’intérêt de l’utilisation d’un réacteur en mode continu a été démontré par une simulation du procédé issue de l’exploitation de données expérimentales. Enfin, la séparation des produits de réaction a été évaluée par le biais de différentes méthodes. Par ailleurs, des essais préliminaires de transformation du D18:1 ont été réalisés par des réactions de métathèse croisée.


  • Résumé

    A process of fatty compound transformation was developed for the production of a synthetic intermediate: 1,18-octadec-9- enedioic acid (D18:1) and its corresponding ester. It required the development of a pretreatment method of the raw material and an optimization of reaction conditions leading to the use of a low catalyst loading (<5 ppm). This process has been implemented successfully in several trials on a pilot scale (up to 200 kg). The advantage of using a continuous mode reactor was demonstrated by a process simulation made from experimental data. Finally, separation of reaction products was evaluated through different methods. On the other hand, preliminary tests of D18:1 transformation have been made by cross metathesis reactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2020
  • Annexes : Bibliogr. : 113 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure de chimie de Rennes. Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE ALL [2015]
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.