Innovations cultuelles et culturelles en milieu rural : approche anthropologique des alternatives d’un groupe néorural audois

par Clothilde de Ravignan

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Jean-Pierre Albert.

Soutenue en 2015

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette monographie de village laisee entrevoir des traces, perceptiblesencore aujourd'hui, du mouvement des années soixante-huit. Elles se remremarquent par le choix de vie de groupes minoritaires qui s'installent en zone rurale permettant une plus grande créativité, des marques d'indépendances pour échapper aux promesses, toujours différés, d'une société de consommation. Cette recherche d'autonomie s'accentue maintenant avec la prise de conscience des questions écologiques, puis d'une crise économique, culturelle et spirituelles. Ce mouvement néorural se caractérise par une valorisation de la vie simple, une option pour les activités économiques locales. Les activités culturelles trouvent une place importante dans l'organisation de la vie locale étant vécue par les éléments néoruraux qui les soutiennent comme des formes de resistances à l'air du temps. On retrouve ce même souci dans les pratiques d'une lignée croyante qui reste en lien à la fois avec l'Eglise locale et la communauté néorurale et celle des autochtones. Conscients de la fragilité qui frappe les zones rurales tant du point de vue économique, culturel, social, cette nouvelle population fait appel ou initie de nombreux réseaux qui jouent comme lieux de ressourcement et de renouvellement de la vie locale, et consolide ainsi le sens qui a présidé à l'intuition des preliers choix.

  • Titre traduit

    Spiritual and cultural innovation in rural communities : an anthropological approach to the choices of a neo-rural community in the Aude


  • Résumé

    This study of a village enables us to see traces, perceptible to this day, of the 1968 movement. These traces are visible through the lifestyle choices of minority groups who settle in rural areas where they enjoy greater creativity and more control over their lives - and can escape the forever deferred promises of consumer society. This search is becoming more pronounced as awareness of ecological issues increases and with the current economic, cultural and spiritual crisis. This neo-rural movement values simple lifestyles and opts for economic activity anchored in the locality. Cultural activities hold an important place in the organisation of local life and are perceived as a form of resistance to the dominant culture. The same concerns can be found in the practices of believers which remain connected at the same time to the local church, the neo-rural community and the local populations. Conscious of the fragility of rural areas from an economic, social and cultural point of view, these new populations call upon or initiate numerous networks, which constitute spaces for the resourcing and the renewal of local life, and in so doing consolidate the intuition which determined the choices they originally made.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (347 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 333-345.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.