Les chemins de l'ethnicité : parcours identitaires des descendants des mitmas cañaris dans la région andine (XVIe–XXIe siècle)

par Mirko Roal Solari Pita

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Carmen Salazar-Soler.


  • Résumé

    Cette thèse décrit et analyse, sur la longue durée, les manifestations identitaires, principalement de caractère ethnique, d'un groupe amérindien unitaire jusqu'au XVe siècle : les Cañaris. Une bonne partie de cette population, incorporée à l'empire des Incas, fut affectée par la politique mitma de déplacements collectifs qui caractérisait cet Etat préhispanique. Le Cañar, région d'origine du groupe ethnique, dans l'actuel Equateur, Porcón et Chiara, dans l'actuel Pérou, ainsi que Copacabana, dans l'Altiplano bolivien, constituent les quatre localités où cette recherche ethno-historique et anthropologique se met en place. Durant la colonisation espagnole, les localités concernées par cette thèse fourniront le scénario de diverses manifestations collectives, telles que l'adaptation, la contestation stratégique, l'affirmation identitaire, l'intégration aux nouveaux contextes régionaux et l'ethnogenèse. A l'heure actuelle, les descendants de ce peuple préhispanique participent des luttes de revendication indigènes en Equateur et en Bolivie, tandis qu'au Pérou multiples expressions identitaires locales voient le jour. Le dynamisme des constructions ethniques, ainsi que les dialogues et tensions entre structure et agency, sont présents entre la fin de l'empire inca, la Colonisation et la période républicaine andine.

  • Titre traduit

    Ways of ethnicity : identity path of Mitmas Cañaris' progenies in the Andean region (16-21st century)


  • Résumé

    This thesis describes and analyzes, over the long term, identitarian manifestations (mainly of ethnic character) of an Amerindian group, which remianed unitarian until XVth century: Cañaris people. Once they were incorporated into the empire of the Incas, a large number of Cañaris xere affected by collective relocations as part of the mitma system, a politic wgich characterized this prehispanic state. This ethno-historical and anthropological research was achieved in four contemporary localities: Cañar, the roiginal region of this ethnic group, in Ecuador, Porcon and Chiara, in Peru, as well as Copacabana, in Bolivian Altiplano. These areas were the scenario of diverse collective expressions, such as adaptation, strategic response, identitarian assertion, integration in new regional contexts and ethnogenesis, during the Spanish colonization. Nowadays, the descendants of this prehispanic people participate in native vindicate movements in Ecuador and Bolivia, meanwhile in Peru multiple local identitarian expressions are beginning. The dynamism of the ethnic constructions, as well as dialogues and tensions between structure and agency, are present between the end of the Insa Empire, the Colonization and the Andean Republican period.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (567 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 511-551

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.