Négocier la guérison du petit malade : configurations d’enfance et accessibilité des soins à Nouakchott (Mauritanie)

par Hélène Kane

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Yannick Jaffré.

Soutenue en 2015

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Malgré la concentration de l’offre sanitaire à Nouakchott, l’accès aux soins et la prise en charge des enfants malades constituent une problématique majeure pour la santé publique. Plutôt que mesurer l’importance respective d’une série prédéterminée de facteurs, l’approche anthropologique s’intéresse aux agencements socioculturels construisant l’accès aux soins. Une démarche qui nécessite d’appréhender, aux niveaux global et local, les milieux dans lesquels les enfants évoluent au fil de leur maladie. Dans cette optique, ce travail expose les cas d’une vingtaine d’enfants malades, documentés par le biais d’entretiens avec les enfants et leurs parents. En complément, des entretiens auprès de grand-mères, une ethnographie du pluralisme thérapeutique urbain et des observations systématisées dans les services de pédiatrie sont réalisés. L’identification des maladies des enfants, qui se formule sur fond de savoirs populaires associant pratiques de maternage et représentations nosologiques, est étudiée en milieu haal pulaar. Les modèles conjugaux et les relations de parenté admettent des variations composites entre milieux urbain et rural, aisé et précaire. Ces configurations familiales modulent la possibilité des enfants d’exprimer leurs maux et le pouvoir décisionnel des mères de recourir aux soins. Nous considérons ensuite comment les familles évoluent dans des espaces thérapeutiques pluriels, percevant les options de recours selon leurs expériences et mobilités. L’inégale répartition de l’offre médicale, son manque de contrôle et de transparence, participent à l’enclavement sanitaire de certains enfants, cantonnés à des soins domestiques, informels et peu qualifiés. Enfin, nous examinons les parcours de soins en pédiatrie, où l’admission n’assure pas une dispensation systématique des soins. Le coût des actes et des traitements, les normes de fonctionnement et l’organisation du travail médical composent un cadre discriminant et sélectif. Confrontés à des difficultés d’accès aux soins, les membres de l’entourage s’efforcent de négocier, selon leurs ressources économiques et sociales, l’itinéraire thérapeutique de leur enfant. L’analyse des trajectoires singulières et conjoncturelles qui en découlent permet d’expliciter la construction des inégalités sociales de santé.

  • Titre traduit

    Negotiating healing for little ones : Patterns of childhood and healthcare access in Nouakchott


  • Résumé

    Despite the wide array of medical facilities in Nouakchott, access to healthcare and treatment for child patients constitutes a major public health issue. Rather than measuring the respective importance of a predetermined series of factors, the anthropological approach focuses on the sociocultural settings which affect access to care. The environments in which children evolve over the course of their illness must be understood both at a local and a global level. In this perspective, this dissertation outlines the cases of about twenty sick children, documented through interviews with the children and their parents. Complementary to these, interviews with grandmothers, an ethnography of urban therapeutic pluralism and formalized observations in pediatric wards were also conducted. The identification of children’s illnesses, formulated from popular knowledge associated with mothering practices and nosological representations, is studied among the Haal Pulaar. Conjugal models and kinship relations permit composite variations between urban and rural environments, as well as those of affluence or of poverty. These different family configurations not only affect the children’s possibility to express themselves about their ailments or pain, but also the decisional power of the mothers when seeking care. We then consider how the families evolve within spaces of therapeutic pluralism, perceiving healthcare options through the prism of their experience and their mobility. The unequal distribution of the medical offer, its lack of control and transparency, contribute to the isolation of certain children, who are limited to informal, underqualified home care. Finally, we examine the healthcare in pediatric wards where admission does not necessarily ensure systematic healthcare and treatment delivery. The cost of medical acts and treatment, operational norms and procedures, and the organization of medical work form a discriminating and selective framework for care. Confronted with the difficulties to access care, using their economic and social resources, family members and relatives strive to negotiate the therapeutic itinerary of their child. The analysis of the singular and temporary trajectories that result from these negotiations will elucidate the construction of social inequalities of health and healthcare.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Négocier la guérison du petit malade : configurations d’enfance et accessibilité des soins à Nouakchott (Mauritanie)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (395 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 357-380

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.