Anjos de fuzil : uma etnografia das relações entre tràfico e igreja evangélica na Cidade de Deus, Rio de Janeiro

par Diogo Silva Corrêa

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Daniel Cefaï et de Frédéric Vandenberghe.

  • Titre traduit

    Anges au fusil : une ethnographie entre Église Pentecôtiste et trafic de drogue à Cité de Dieu, Rio de Janeiro


  • Résumé

    Cette thèse est une étude des trajectoires de vie et des modifications de soi à partir de processus de transformation qui ont eu lieu, au cours des dernières décennies, dans les tavelas de Rio de Janeiro, focalisée sur la relation entre les évangéliques et les trafiquants de drogue. Basée sur une ethnographie de près de deux ans dans la favela Cidade de Deus, la thèse défend qu'autant la religion comme le trafic de drogue se présentent en tant que formes de vie qui s'enchevêtrent mutuellement. On présente, en trois échelles différentes, des changements issus de cet enchevêtrement, partant d'un contexte macroscopique du scénario vers une perspective individuelle de la question. La première partie aborde le renforcement du trafic de drogue et la croissance du taux d'évangéliques dans les régions pauvres et périphériques du pays de manière générale, et à Rio de Janeiro en particulier, où le cas de la Cidade de Deus demeure paradigmatique. Dans la deuxième partie, cette transformation est présentée à partir de la narrative d'ex-trafiquants de haut rang, devenus croyants. La troisième partie porte sur la trajectoire d'un seul individu, ex-trafiquant de drogue et ex-toxicomane de crack, qui a hésité entre ces deux mondes tout au long de la durée de cette recherche. Cette dernière partie expose ce que j'appelle la sociologie des problèmes intimes, c'est-à-dire une méthodologie qui vise à penser les acteurs à partir de leurs problèmes. On argumente, enfin, que l'analyse des processus de transformation, à travers ces trois échelles distinctes, permet de retravailler le concept de conversion, allant au-delà de ses conceptions indigènes et de ses approches classiques.


  • Résumé

    This thesis is a study on life trajectories and changes of the self, following the transformation processes that have occurred in Rio de Janeiro's favelas during the last two decades and focusing on the relationship between evangelicals and drug traffickers. Based on an ethnography of almost two years in Cidade de Deus, I argue that religion and trafficking are entangled ways of life. I present, in three different scales, changes arising from this phenomenon, from a macroscopic framework to an individual scale. At first, I overview the strengthening of drug trafficking as well as the increase of evangelical population in poor and remote areas in Brazil and particularly in Rio de Janeiro, where Cidade de Deus can be held as an emblematic case. In the second part, I show these transformations through the narratives of former high-rank dealers that have become believers. In the third part, I present, in detail, the trajectory of a single individual, a former drug dealer and crack addict who switched between the church and the traffic throughout the fieldwork process. In this last part, I develop what I call a sociology of intimate problems, that is, a methodology that aims to capture the actors through their problems. I argument, finally, that this analysis of the transformation processes in the three alluded scales allow me to re-elaborate the concept of conversion, moving beyond its native and classical narrative treatment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (401, 106 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.377-401. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-191
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.