Yurtluk-Ocakliks : land, Politics of Notables, and Society in Ottoman Kurdistan, 1820-1890

par Uğur Bayraktar

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Hamit Bozarslan et de Cengiz Kırlı.

Le président du jury était Nathalie Clayer.

Le jury était composé de Hamit Bozarslan, Cengiz Kırlı, Nathalie Clayer, Olivier Bouquet, Şevket Pamuk, Nadir Özbek.

Les rapporteurs étaient Olivier Bouquet, Şevket Pamuk.

  • Titre traduit

    Yurtluk-Ocakliks : terre, politique des notables et societe dans le kurdistan ottoman, 1820-1890


  • Résumé

    Cette thèse examine la transformation des terres de yurtluk-ocaklik et hukûmet dans le Kurdistan ottoman, pendant dix-neuvième siècle. Le fait que ces terres ont assuré du privilège politique et économique aux possesseurs, cette étude aussi éclaire la transformation des émirs Kurde en étant les propriétaires des yurtluk-ocaklik et hukûmet dans leurs provinciaux milieux. La période de Tanzimat, dans laquelle les réformes de centralisation sont accélérées, a contrevenu les concessions politiques et économiques associées à la terre de yurtluk-ocaklik. Suivant le cas des terres en possession de Zirki émirs dans le nord-est de Diyarbekir, cette thèse offre des concept(s) contesté(s) sur la propriété de ces terres et leur future après le Code Foncier de 1858. Puisque le code est souvent accepté comme le seuil de la moderne propriété individuelle dans le contexte de la période ottoman, cette thèse étudie les perceptions contrastées sur la propriété individuelle au-delà des définitions imposées par le gouvernement ottoman. En cela, cette étude examine attentivement la mutation des terres yurtluk-ocaklik et hukûmet à la propriété individuelle en dehors des assertions de Zirki émirs et le gouvernement ottoman. En montrant la nature compliquée de ce processus de la mutation, la thèse aussi révèle que le processus n'était pas simple mais plutôt a inclus beaucoup de participants avec leurs propres objectifs. D'ailleurs, cette étude examine l'évolution de la forme politique de provincial notables comme Zirki émirs. Cette thèse essaie de montrer la transformation du pouvoir économique de la possession de propriété à pouvoir politique dans le dix-neuvième siècle dans le Kurdistan ottoman.


  • Résumé

    This dissertation examines the transformation of yurtluk-ocaklik and hukumet lands in Ottoman Kurdistan during the nineteenth century. Since these lands provided their possessors with political and economic privileges, this study also sheds light on the transformation of Kurdish emirs as yurtluk-ocaklik and hukumet holders in their provincial setting. The Tanzimat period contravened the political and economic concessions associated with yurtluk-ocaklik lands. Following the case of yurtluk-ocaklik and hukumet lands possessed by Zirki emirs in northeastern Diyarbekir, this dissertation offers contested concept(s) of property related with these lands and their fates after the Land Code of 1858. As the latter is usually associated with the genesis of modern private property in the Ottoman context, this dissertation contemplates contrasting perceptions with regards to private property beyond the definitions dictated by the Ottoman government. By doing so, this stud} scrutinizes the making of yurtluk-ocaklik and hukumet lands as private property at the interstices of Zirki emirs and the Ottoman government. Demonstrating the complication underlying the making process, it also shows the process was not a straightforward one but rather included many participants with their own agendas. This study scrutinizes the changing notions of politics provincial notables in Ottoman Diyarbekir. With commercialisation of agriculture in the Ottoman realm from the middle of the century onwards, this dissertation attempts to show how land possession was related with economic-cum-political power throughout the nineteenth century in Ottoman Kurdistan.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (433, 48 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.398-433. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-173

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.