Compréhension comparée des pratiques psychopharmacologiques et psychanalytique de prises en charge hospitalières : défaire et refaire une sociologie de la psychiatrie

par Sandra Jacqueline

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Nicolas Dodier.

Le président du jury était Eva Illouz.

Le jury était composé de Andreas Mayer, Bernard Pachoud.

Les rapporteurs étaient Vololona Rabeharisoa, François Sicot.


  • Résumé

    La thèse vise à comparer les pratiques de prises en charge hospitalières de patients diagnostiqués dépressifs et de patients diagnostiqués schizophrènes dans un service psychopharmacologique et un service psychanalytique. Elle se base sur l'idée que la psychanalyse et psychopharmacologie ont généré, chez ceux qui s'en servaient comme réfèrent principal, des mondes de soins différents, lesquels agencent et articulent selon des modalités spécifiques l'ensemble des entités et des acteurs qui participent de manière directe ou indirecte à la définition des soins en psychiatrie. Reprenant la question de la réforme de l'asile suite au mouvement de psychiatres réformateurs s'appuyant sur la psychanalyse, j'analyserai 1) l'organisation générale du travail médical el dans la relation au patient au sein des services étudiés. 2) la généalogie des pratiques infirmières en psychiatrie en m'appuyant sur l'histoire des infirmières IDE et ISP ( infirmière de secteur psychiatrique), le cadre réglementaire de leurs activités, l'analyse d'un corpus de manuels infirmiers allant des années 50 aux années 2000 3) le «cadre», les entretiens infirmiers et les bâtiments dans l'un et l'autre service pour montrer qu'il s'agit d'objets-frontière donnant matière à des variations d'usage selon l'objectif primordial poursuivi par ces services théoriquement contrastés.

  • Titre traduit

    Compared understanding of psychopharmacological and psychanalytical practices of psychiatrie care al the hospital : lindo and redo a sociology of psyehiatry


  • Résumé

    Social science studies of psychiatry have been mainly interested in the social mandate of the psychiatric institution. The polarisation of psychiatry between psychodynamic approaches and biological approaches in the etiology of mental disorders has given rise to public debates but also within the social science to question of the scientific and therapeutic functions of this medical speciality. This thesis proposes to jointly investigate the transformations of contemporary psychiatry, the professional organisation of the psychiatric hospital, the therapeutic function allocated in Prance to the psychiatric hospital and psychiatric practices by comparing the practices of care in two psychiatric wards: one of psychoanalytic orientation, the other referring to psychopharmacology. The thesis plan is organised around a central hypothesis in that the studied wards form some worlds of care which order and organise entities involved in the definition of care according to the primary aim of treatment pursued by each of them. The first part of the thesis focuses on the medical activity with the study of overall medical organisation and the forms of doctor-patient relationships. The second part of the thesis recounts the genealogy of nursing practice in psychiatry. The third part of the thesis analyses worlds of care in action from three boundary objects of psychiatry that are the "framework", the nurses* interviews and the buildings of the psychiatric services.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (647 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.631-647. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-156
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.