Acción colectiva y procesos de reestructuración en la agricultura : análisis de nuevas experiencias asociativas en Turquía

par Ayse Asli Öçal

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Eduardo Moyano Estrada et de Michel Wieviorka.

Le président du jury était Bertrand Hervieu.

Le jury était composé de Zeynep Gambetti.

  • Titre traduit

    Action collective et processus de restructuration agricole : analyse de nouvelles expériences associatives en Turquie


  • Résumé

    Au cours des dernières décennies, la restructuration du monde agricole et rural en Turquie a essentiellement affecté les petits producteurs confrontés aux défis du marché. L'adoption de réformes structurelles au début du XXIème ont accentué le poids des institutions internationales telles que le FMI, la BM et l'UE dans la détermination des politiques agricoles tout en réduisant les mécanismes de régulation dans les principaux secteurs de production. Parallèlement, les études récentes ont renforcé l'idée que les petits producteurs en Turquie ont uniquement recours à des stratégies individuelles afin de surmonter les effets néfastes provoqués par la globalisation du marché agricole. En revanche, ce travail de recherche vise à démontrer que les dynamiques d'action collective qui caractérisent le monde agricole connaissent actuellement une transformation radicale en Turquie. Alors que l'intervention des pouvoirs publics continue paradoxalement au sein des processus d'action collective -notamment à travers la mise en place de nouvelles organisations de producteurs- les organisations classiques telles que les coopératives publiques revendiquent une intégration majeure au marché en déployant des discours « mutualistes » ou « entrepreneuriales ». Cependant, la principale contribution de cette recherche porte sur l'émergence du syndicalisme agricole à travers l'expérience de la Confédération des Syndicats Agricoles (Çiftçi-SEN) au cours des dix dernières années. Ainsi, ce travail cherche à explorer les modèles de production et de consommation par lesquels les petits producteurs en Turquie et leurs réseaux (trans)nationaux aspirent à transformer le système agroalimentaire actuel.


  • Résumé

    Over the last few decades, the restructuring of agriculture and rural areas in Turkey has mainly affected small producers who have been exposed to the growing pressure of the global market. The structural reforms adopted at the beginning of the XXI century have increased the weight of international institutions such as International Monetary Fund, the World Bank and the European Union in determining agricultural policies and reduced the regulatory mechanisms in key production sectors. Despite all the changes, recent studies have reinforced the idea that small producers in Turkey have only developed individual strategies to overcome the harmful effects caused by the liberalization of the agricultural market. Yet, the aim of this research is to show that the collective action dynamics in agricultural sector in Turkey are also undergoing a radical transformation. While public intervention is paradoxically continuing within collective action processes -especially through the establishment of new producers' organizations- traditional organizations such as cooperatives claim a major market integration for farmers promoting either "mutualistic" or "corporate".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.311-317. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-155
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.